Hooligans

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1889 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
(DON BOSCO VERVIERS)

1. LA DEFINITION

1.1 Hooligan : - Voyou qui se livre à des actes de violence et de vandalisme, en particulier lors de manifestation sportive. ( le petit LAROUSSE )

- Jeune asocial qui exerce la violence dans les lieux publics ou lors de rencontres sportives. (le petit ROBERT)

1.2 Hooliganisme : vandalisme de groupe. (le petit ROBERT)

2. ORIGINE

2.1 LesANGLAIS ont à peu près tout inventé en matière de football :le ballon rond, les buts, le hors-jeu et enfin le HOOLIGANISME. Ce ne fut pas leur trouvaille la plus géniale, mais elle devait répondre à une certaine inspiration puisqu’elle fut copiée un peu partout.

3. QUELQUES FAITS

3.1 Le heysel

Le 29 mai 85, l’Europe entière retenait son souffle. En finale de la coupe d’Europe des clubschampions, Liverpool allait rencontrer la Juventus au stade du Heysel a Bruxelles. Un match au sommet entre deux grandes équipes de foot et de supporters car, dans les clans britannique et italien bien des " fans " ont une réputation de hooligans.

Dès l’arrivée des premiers trains de supporters,des vols sont signalés aux environs de la gare, dans le centre ville, des bagarres éclatent. Un supporteritalien sort un couteau dans une bagarre et blesse un supporter anglais

Aux environs du stade, le marché noir explose. Les tickets, vrais ou faux, se vendent à des prix extravagants.

Cinquante-huit mille personnes s’entassent dans le stade.

Dès que les portes du stade se sont ouvertes la tension est montée dans le clan italien : les policiers ont été agressés, certains spectateurscherchent à pénétrer sur la pelouse.

Vers 19 heures, deux gendarmes de la BSR, positionnés sur la pelouse tentent de prévenir leurs officiers que les supporters britanniques essaient une percée. La douzaine de gendarmes qui crée une faible " zone tampon " entre les deux groupes hostiles résiste à peine à une première charge des anglais qui se déclenche vers 19 h 10.

Les gendarmes sont bientôtemportés par la vague. Une seconde et lourde charge permet aux Anglais d’envahir la tribune des italiens.

Le major Kensier, qui se trouve dans son " command room " à des kilomètres du stade, commence à comprendre la tragédie et donne l’ordre à son escadron de réserve de faire marche vers le stade. Trop tard, des centaines de supporters italiens essaient de fuir les " red animals " en dévalant lesgradins vers la pelouse. Ils se sont entassés contre les grilles et un mur en béton. Une poussée de plusieurs tonnes s’exerce sur ceux qui étouffent aux premiers rangs. Le mur cède, les premiers corps tombent, des blessés se font piétiner.

Sept cent soixante policiers sont maintenant déployés autour du stade, ainsi que deux mille trois cent gendarmes. Mais il est bien trop tard. Pompiers etsecouristes de la croix rouge sont maintenant à l’œuvre : ils relèveront trente neuf morts et trois cent septante blessés.

On décide quand même de jouer le match. La Juve gagne (1-0) et dans la pagaille, personne ne songe à identifier et à arrêter les fauteurs de troubles.

Une enquête va s’ouvrir, avec des milliers de photos et des heures d’enregistrement vidéo, les policiers belges etbritanniques identifient une trentaine de suspects. Vingt-cinq d’entre eux seront extradés deux ans plus tard par le gouvernement anglais. Le procès se déroule d’octobre 88 à janvier 89.

Le jugement (lourd de 500 pages) condamne 14 supporters de Liverpool à 3 ans de prison avec surcis pour la moitié de la peine et en acquitte onze autres.

3.2 SHEFFIELD

Des supporters de liverpool forcent lesportes d’entrée d’une tribune pour assister à une demi-finale de la coupe d’Angleterre contre Nottingham Forest. Ils s’écrasent contre les grilles. On relèvera 93 victimes. La violence, cette fois, n’est pas mise en cause. C’est l’indiscipline des spectateurs qui a tué.

3.3 Le MONDIAL 98

Pendant le mondial en France plusieurs faits ont eu lieu . On retiendra les principaux .

MARSEILLE le 16...
tracking img