Hoquet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (267 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Léopold Sédar Senghor est un poète, écrivain et homme politique sénégalais, né le 9 octobre 1906 à Joal, au Sénégal, et mort le 20 décembre 2001 àVerson,en France. Il a été le premier président du Sénégal (1960-1980) et il fut aussi le premier Africain à siéger à l'Académie française. Il a également étéministre en France avant l'indépendance de son pays.
Il est le symbole de la coopération entre la France et ses anciennes colonies pour ses partisans ou dunéo-colonialisme français en Afrique pour sesdétracteurs.
Sa poésie essentiellement symboliste, fondée sur le chant de la parole incantatoire, est construitesur l'espoir de créer une Civilisation de l'Universel, fédérant les traditions par-delà leurs différences. Par ailleurs il approfondit le concept denégritude, notion introduite par Aimé Césaire, en la définissant ainsi : « La Négritude est la simple reconnaissance du fait d’être noir, et l’acceptation de ce fait,de notre destin de Noir, de notre histoire et de notre culture ».

Léon-Gontran Damas (28 mars 1912 - 22 janvier 1978)
Métis blanc, amérindien, noir, néen Guyane, cofondateur du mouvement de la négritude avec Césaire et Senghor, grand amateur de jazz, il publia en 1937 Pigments, recueil de poèmes où il serévolte avec violence contre l'éducation créole qu'il voit comme de l'acculturation imposée. Il fit à Paris des études de droit puis, à l'École des languesorientales de russe, de japonais et de baoulé. Un de ses grands thèmes est la honte de l'assimilation. Engagé dans la politique, il fut député de Guyane.
tracking img