Horloge astronomique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 54 (13401 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lycée Marc BLOCH Allée Blaise Pascal 67800 BISCHHEIM
Académie de Strasbourg

OLYMPIADES de Physique PARIS 2007

L’HORLOGE ASTRONOMIQUE DE STRASBOURG :

SCIENCES & ARTS : « Croisons nos regards ! »
Participants :

- PANTHOU Anthony Ts2 - VIX Benjamin TS1 - WOLFF Olivier TS5
Encadrement : - M. Pascal DUBOIS, astronome - M. Yves POIREY (Sciences de l’ingénieur) - M. Marc SCHEFFLER(Physique - Chimie)
1/36

SOMMAIRE
I. Introduction ……………………………………………..… page 3
page 3 page 5 1. Historique du projet……………………………………………… …. 2. Evolution de la problématique…………………………………… ….

II. L’horloge astronomique de Strasbourg …………………….
1. L'horloge des Trois Rois…………………………………………… 2. L'horloge du XVIème siècle………………………………………… 3. La rénovation de SCHWILGUE………………………………….

page 6
page 6 page6 page 7

III. De la réalisation à la conception d’un planétaire………….
1. Objectif visé…………………………………………………………… 2. Données astronomiques……………………………………………… 3. Le planétaire de l’horloge de SCHWILGUE………………………. 4. Premiers choix, premières joies, premières peines…………………
4.1. Echelle des distances au Soleil………………………………………….....…. 4.2. Echelle des diamètres des corps célestes…………………………………….. 4.3 Lalune…………………………………………………………………………. 4.4 Conception générale…………………………………………………...............

page 8
page 8 page 8 page 8 page 9
page 10 page 10 page 10 page 10

5. Simulations avec les logiciels Solidworks et Méca 3D……………… 6. De la conception à la mise en rotation……………………………….
6.1 Les dimensions en bref………………………………………………………… 6.2 La motorisation du planétaire………………………………………………… 6.3 Choix desvitesses………………………………………………………………. 6.4 Les engrenages mécaniques…………………………………………………… 6.5 La partie électronique…………………………………………….……………

page 11 page 12
page 12 page 12 page 13 page 14 page 15

7. Intérêt de la maquette…………………………………………………
7.1 Quand peut-on observer une planète ?.............................................................. 7.2 Toutes les planètes sont-elles visibles de laTerre ?........................................... 7.3 Pourquoi y a-t-il des saisons ?.............................................................................. 7.4 : Quels sont les phénomènes imputables à la présence de la Lune ? ……….. 7.5 : Mercure et Vénus sont-elles capables elles aussi d’éclipses ?........................ 7.6 : Y a-t-il un phénomène qui ne serait visible qu’avec un planétairemotorisé ?

page 17
page 18 page 18 page 18 page 19 page 19 page 20

IV. Les équations solaires (& lunaires) …………………………
1. D’où vient la complication de la modélisation ?.................................. 2. A propos de la Lune............................................................................... 3. Objectif du groupe…………………………………………................. 4. Des équations mathématiquesau secours de la mécanique............... 5. A l’image de SCHWILGUE, conception d’une maquette illustrative

page 21
page 21 page 21 page 22 page 22 page 23

V. FOUCAULT, exemple d’une modélisation historique………. page 26
1. Rappels des faits………………………………………………………. page 26 2. Modèle « maison »…………………………………………………….. page 26 3. Expérimentations……………………………………………………… page 26

VI.Conclusion…………………………………………….. VII Bibliographie…………………………………………. VIII. Remerciements …………………………………….. IX. Documents annexes…………………………………..
2/36

page 27 page 28 page 29 page 30-36

I. Introduction
1. Historique du projet
Mai 2004 : Initialisation du projet par M. SCHEFFLER, professeur de physique-chimie : dépôt d’un dossier de candidature pour la création d’un atelier-recherche soutenu par le service d’actionsculturelles du Rectorat de Strasbourg dans le cadre de l’année 2005, année mondiale de la Physique. Thème : « Physique, culture, spectacle » Intitulé du sujet : La cathédrale de Strasbourg : Sciences et Arts, regards croisés. Juillet 2004 : Dossier retenu par un jury d’étude avec un budget initial de 400 euros. Septembre-décembre 2004 : - Mise en place du projet dans le cadre des Travaux...
tracking img