Horloge

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1391 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Mylène Farmer a cette originalité d'allier dans ses chansons une expression puissante de sa personnalité indépendante et une inspiration importante et avouée de sources diverses. Le poète Charles Baudelaire en fait partie.
Dans la famille des écrivains hallucinés, dépressifs, macabres et aussi géniaux que démodés, Baudelaire est le patriarche. On ne s'étonnera donc pas qu'il ne soit guère lupar les publics de Paul-Loup Sulitzer ou de J.K.Rowling, ce qui fait, en les additionnant, la majorité des consommateurs.
L'homme qui a enterré les vieillissantes doctrines romantiques a eu ce tragique destin de finir sur les mêmes étagères que ceux auxquels il s'opposait. A quelques exceptions près, la poussière semble être l'avenir fatal de toute œuvre dépassant les trente-quarante annéesd'existence.
L'espérance de vie d'un livre devient inférieure à celle d'une cannette de bière !
Grâce à Mylène, il y aura au moins un auteur de sauvé (avec Poe dans "Allan"). Reprenant le texte original d'un poème de Baudelaire, Boutonnat et Mylène ont réussi à lui coudre un "habillage" contemporain à peu près à sa taille.
Mais le choix de Baudelaire et de "L'Horloge" est plus qu'une opération desauvetage par nostalgiques décalés. C'est une partie importante de l'œuvre mylénienne complète.
Rendons à chacun ce qui est à chacun : les textes de Baudelaire, au niveau du pur jeu poétique, sont supérieurs à beaucoup de textes de Mylène. C'est la différence entre le maître et l'apprentie. Mais, au niveau de la réflexion, Mylène ne se borne pas à copier Baudelaire. Elle veut le dépasser, ouplutôt passer par lui pour suivre un autre chemin, un chemin qui n'est pas loin de celui des "Fleurs du Mal", mais qui mène à d'autres lieux et d'autres paysages.
Pour preuve, le fait que Mylène commence son premier "grand" album avec le poème qui finit le grand recueil de Baudelaire : la quatre-vingt-cinquième fleur du Mal. Une petite ambition de poursuivre sur la voie du maître ? En tout cas, de luirendre un hommage musical.
D'ailleurs, Baudelaire lui-même était un grand amateur de musique, et il fut l'un des premiers à rechercher une musique dans les mots, les vers et les rimes, ce qui inspirera Verlaine. Baudelaire fut l'explorateur des correspondances entre mondes visible et invisible, sensible et matériel, poétique et musical. Il n'aurait donc peut-être pas craché sur une adaptation deses poèmes en musique. Mais il aura dû attendre plus d'un siècle…
Sans se lancer dans une analyse détaillée du poème, il faut faire quelques remarques sur sa forme.
D'abord, "L'Horloge", c'est six strophes de quatre alexandrins, ce qui fait vingt-quatre vers. Autant que de chiffres sur un cadran. Les strophes sont des quatrains : quatre vers. Autant de quarts d'heure.
Ensuite, c'est unsystème, qui marquera Mylène durant toute sa carrière de poète, d'allitération et de jeux de sonorités construisant un rythme, donnant un tempo.
Et Baudelaire a ce pouvoir d'utiliser les mots pour peindre le temps.
Vous pouvez vérifier. Les deux premiers vers et le dernier ver de chaque strophe comportent toutes au moins deux sifflantes par vers : en début ou en fin de vers. La consonne semblerevenir inlassablement : "sinistre/impassible, menace/souviens-toi, cible". Et c'est ainsi dans chaque strophe ! Impressionnant.
On ne sera pas étonné de trouver dans la partition de Boutonnat un même rythme implacable, presque conquérant, accompagné d'un thème descendant lentement. De même, Mylène alterne les passages parlés et chantés, graves et plus aigus, tel un perpétuel mouvement de balancier.Le goût de Boutonnat pour l'étrange trouve en Baudelaire un prétexte pour se déchaîner. Et le musicien n'hésite pas à employer les effets attendus du genre : cris de bébé, résonances d'aéroports, voix de Jugement Dernier ("Souviens-toi", "Remember") qui annoncent "Beyond my control", mystérieux arrangements au synthé, ruisselantes sonorités.
Le rôle de Mylène paraît assez réduit, sa voix...
tracking img