Houssein

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6395 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Support de cours de Théories des organisations

2011

CHAPITRE 3 : LES APPROCHES CONTINGENTES DES ORGANISATIONS : ORGANISATION ET STRUCTURE La structure définit l’architecture interne d’une organisation et les relations entre ses divers clients. C’est l’ensemble des dispositifs selon lesquels une entreprise (ou plus généralement une organisation) répartit, coordonne, contrôle ses activitéset, au-delà, oriente ou tente d’orienter le comportement de ses membres. Le concept de structure donne lieu à diverses interprétations. En effet, la structure peut concerner (A. Desreumaux, 1998) : les éléments de superstructure : ce sont les éléments les plus manifestes, ceux dont l’organigramme donne une description minimum (mode de division du travail, grands outils de coordination…) ; celacorrespond à un découpage du type départemental ; les éléments d’infrastructure, moins décrits par un organigramme : planification, contrôle, système de récompense ; ils représentent les aspects tangibles, relativement stables de l’organisation. Il semble pertinent de réserver le terme de structure au premier groupe (éléments de superstructure), et de système de gestion au second groupe (élémentsd’infrastructure). D’un point de vue organisationnel, la structure apparaît donc comme la manière dont sont agencées et articulées les différentes composantes d’un tout. Appliquée à l’entreprise, la notion de structure peut se définir comme l’ensemble des fonctions et relations déterminant formellement les missions que chaque unité de l’organisation doit accomplir et les modes de collaboration entre cesunités. C’est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail en tâches distinctes et pour ensuite assurer la coordination nécessaire entre ses tâches : répartition des tâches, des responsabilités, mécanismes de coordination, règles et procédures (Mintzberg, 1982 ; p. 18). La première section de ce chapitre se rapporte à la manière dont les dirigeants conçoivent les structures desorganisations. La deuxième section expose quelques typologies des structures organisationnelles. Les déterminants des structures organisationnelles font l’objet de la troisième section.

Section 1 : Conceptions des structures organisationnelles De la conception de la structure organisationnelle dépend pour une large part l’efficacité de l’entreprise. L’approche contingente est encore largementutilisée afin d’éclairer le lien entre la structure d’une organisation et son fonctionnement interne. Cette approche a mis fin au

1
Pascal H. DANNON, Docteur ès Sciences de Gestion

Support de cours de Théories des organisations

2011

paradigme classique des organisations et a enrichie les enseignements de l’école des relations humaines. 1.1 Division du travail entre opérateurs

Onparlera de division et de coordination des individus au niveau des opérateurs ; de différenciation et d’intégration au niveau des unités. Division du travail et coordination sont indissociables. Sans la coordination, la division ne pourrait atteindre ses objectifs d’une amélioration de la productivité. Mintzberg reprend la distinction classique entre division du travail verticale et horizontale. Ladivision horizontale se réfère au nombre de tâches effectuées par chaque opérateur. Plus ce nombre est élevé (plus on peut affecter le travailleur à des tâches différentes), plus on parlera d’une division horizontale faible. La division verticale du travail fait référence à la distinction entre tâches de conception et tâches d’exécution. Ce que Marx appelle la division technique du travail qui mène àl’aliénation des individus est une division horizontale et verticale poussée : on spécialise le travailleur à outrance et on lui ôte la maîtrise de sa production. Tableau 1 : Combinaisons des différents modes de division du travail Division verticale forte Division horizontale forte Division horizontale faible 1 2 Division verticale faible 3 4

1.

Figure traditionnelle du taylorisme ou de...
tracking img