Hoy hot hot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1349 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse financière fonctionnelle

L'analyse fonctionnelle essaie dépenses et l'analyste traditionnel pour s'intéresser aux fonctions de l'entreprise et aux conséquences de ses fonctions financières.
En fait, c'est une hybridation entre les comptes nationaux macro-économique et l'analyse traditionnelle de l'entreprise, ce sont les banquiers et cela ne vois pas l'entreprise comme étant unpatrimoine, mais comme étant une fonction.
Si le fonds de roulement est suffisant pour financer les besoins de l'entreprise, il y a équilibre.

1°) fondement:
L'analyse financières fonctionnelles s'efforce de dépasser la conception patrimoniale de l'entreprise pour d'une part prendre en compte la fonction des différentes opérations réalisées par l'entreprise (exploitation, répartition,investissements, financement) et d'autre part s'intéresser aux conséquences financières de ces opérations.
Cette analyse est une sorte des prix d'actions entre l'analyse financière effectuée par les comptables nationaux et apports réalisés par les banquiers.

2°) l'apport des banquiers:
L’équilibre financier de l'entreprise ne réside pas dans l'existence d'un fonds de roulement positif mais du fait quele fonds de roulement et suffisant pour couvrir les besoins de financement engendrés par l'activité de l'entreprise.
a- Une nouvelle définition de la trésorerie:
D'après H. Meunier, F. de Barolet, P. Bouliner, dans leur ouvrage s'intitulant " la trésorerie de l'entreprise ", " la trésorerie d'une entreprise et la différence entre les ressources mises en œuvre pour financer son activité etles besoins entraînés par cette activité ".
Une méthode de plus amples pour qu'elle cube et la trésorerie et de faire la différence entre les flux d'encaissement et les flux décaissements durant une période données. Mais pour l'analyste externe comme le banquier, que cette information n'est pas donné (encaissement, décaissement) par les états financiers transmis par l'entreprise dont lanécessité de procéder autrement au calcul de la trésorerie de l'entreprise.
b- Une nouvelle vision du bilan:
Cette analyse préconise d'abandonner le critère liquidité, exigibilité et d'adopter un critère de classement qui fait apparaître la liaison avec le cycle d'exploitation.
1- Deux catégories d'emplois " besoins ":
*Besoin indépendant du cycle de production (besoin acyclique), ce sont les moyensde production.
*Besoins liés directement aux cycles d'exploitation (a besoin cycliques), ce sont les stocks et créances.
2- Deux catégories de ressources:
*Ressource non liés aux cycles d'exploitation (aux ressources acycliques), ce sont les fonds propres, dette à long et moyen terme.
* Ressources engendrée directement par les cycles d'exploitation ( ressource cyclique), tels quepar exemple les dettes fournisseurs, les avances commerciales... .

| Emplois (actifs) | Ressource (passif) |
|valeurs immobilisées |capitaux permanents |
|Actif circulant |Passifs circulants |
|Trésorerie actif |Trésorerie passif |Ce tableau peut-être simplifiée comme suit:
Nous pouvons simplifier cette présentation du bilan, en faisant apparaître les différents soldes entre ces éléments.

| Actif | Passif |
| Besoins en fonds de roulement | Fonde roulement net global |
| Trésorerie "active " | Trésoreries " passif " |

- Le fonds de roulement et l'excédent des capitaux permanents.
- Les besoins en fonds de roulement et le besoin engendré par le cycle d'exploitation et qui n'ont pas trouvé de financement dans les ressources cycliques engendrés par le cycle d'exploitation .
- Trésorerie du metteur et la différence...
tracking img