Http: //www.dissertationsgratuites.com/dissertations/le-lys-dans-la-vallee/58864.html

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (343 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Désir et Bonheur

* Désir -> desi (l’absence de…) - derare (sidus : l’astre) : soit souffrir de l’absence d’un objet que l’on imagine source de plaisir.
* Bonheur -> réussite de lavie, homme comblé avec tous les désirs satisfaits, et favorisé par le sort.
* Hédonisme -> hedone (le plaisir) – isme (la doctrine) : doctrine philosophique qui affirme le plaisir comme étant unevaleur supérieur de l’existence « souverain bien » = celui qui commande tous les autres, toutes les actions sont alors dirigés vers l’obtention du plaisir. Le bonheur est pour l’hédonisme unesuccession de plaisir particulier (plaisir d’ailleurs en mouvement par exemple lorsque que je mange, et non par lorsque j’ai finis de manger). [Fondateur -> Aristippe]
* Eudémonisme -> eudemon (lebonheur) – isme (la doctrine) : doctrine qui prône le bonheur comme étant la valeur absolue. Parmi cette doctrine, on retrouve :
* L’épicurisme : comme il s’agit d’une doctrine eudémoniste,l’épicurisme (créé par Epicure) met en avant le bonheur comme valeur supérieur et accessible seulement à partir d’une conduite sage. Il suffit alors de classer ses désirs, ce que seuls les hommes sagessavent faire. Vie sobre, sans souffrance –aponie–, sans passion, besoin d’ataraxie (état durable de contentement) et d’autarcie (se suffire à soi-même). Epicure nous libère de l’angoisse de la mort grâce àla théorie de Démocrite (matérialisme : tout est atome, donc pas de souffrance lors de la mort, simple décomposition d’atomes).
* Le stoïcisme : panthéiste (tout est Dieu), les stoïciens placentégalement le bonheur comme valeur supérieur. L’Homme doit apprendre à distingue ce qui dépend de lui (ses idées, ses désirs…) et ce qui ne dépend pas de lui (son corps, sa richesse…) : texted’Epictète. Comme il est maître de lui-même, de son opinion, il est totalement libre ! Cette morale consiste à se rendre maître de soi-même et à accepter l’ordre divin. Les stoïciens condamnent les...
tracking img