Hubert reeves '' une lutte titanesque pour la survie humaine ''

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (565 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
'' Une lutte titanesque pour la survie humaine ''
01/07/2010
Salle comble hier pour Hubert Reeves au Moulin du Roc. Un millier de personnes est venu écouter le célèbre astrophysicien, invité dufestival Téciverdi.
Hubert Reeves. « L'enjeu, ce n'est pas de choisir entre l'écologie et l'économie, c'est de voir que, sans l'écologie, l'économie s'effondre. »

Comment êtes-vous passé de l'étudedes étoiles aux préoccupations sur l'avenir de l'humanité ?

Hubert Reeves. « C'est venu dans les années 1980. Il commençait à y avoir des rumeurs préoccupantes. Des gens m'ont demandé : vous quiêtes habitué à une méthodologie scientifique, a-t-on raison ou non d'être alarmiste ? Je me suis mis à étudier la question, pour m'apercevoir que les menaces étaient plus vives et plus rapides qu'on lecroyait, par exemple sur la fonte des glaces. Les gens me disent : avant, vous nous faisiez rêver, maintenant, vous nous dites des choses dures. »
Quel message êtes-vous venu faire passer à Niort ?
«Le message, c'est que l'avenir de l'humanité reste incertain. Personne ne peut savoir aujourd'hui ce que sera la Terre en 2030, alors que 2030, c'est très proche de nous. En astronomie, on a uneéchelle du temps particulière : quand on dit '' bientôt '', ça veut dire dans un million d'années. D'un côté, si on regarde les émissions de gaz carbonique, la déforestation, la fonte des glaces, lasituation se détériore. De l'autre, ce qui va mieux, c'est l'éveil des consciences. On va vers une lutte titanesque entre ces deux tendances, et personne ne sait ce qu'il en résultera. »
N'y a-t-il pas lerisque que l'opinion publique se lasse de discours angoissants ?
« Vous avez raison, on peut se demander si la prise de conscience ne va pas éclater comme une bulle. Mais malheureusement, ce qui vaempêcher cette bulle d'éclater, c'est la réalité elle-même. Les menaces réelles vont faire que le sujet va rester d'actualité. »
Vous avez dit être hostile à la notion de décroissance, prônée par...
tracking img