Hugo, les orientales, 1829

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1100 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte 1

Hugo, Les Orientales, 1829

Rêverie

Oh ! Laissez-moi ! C’est l’heure où l’horizon qui fume
Cache un front inégal sous un cercle de brume,
L’heure où l’astre géant rougit et disparaît.
Le grand bois jaunissant dore seul la colline :
On dirait qu’en ces jours où l’automne décline,
Le soleil et la pluie ont rouillé la forêt.

Oh ! Qui fera surgir soudain, qui fera naître,Là-bas, - tandis que seul je rêve à la fenêtre
Et que l’ombre s’amasse au fond du corridor,
Quelque ville mauresque, éclatante, inouïe,
Qui, comme une fusée en gerbe épanouie,
Déchire ce brouillard avec ses flèches d’or !

Qu’elle vienne inspirer, ranimer, ô génies !
Mes chansons, comme un ciel d’automne rembrunies,
Et jeter dans mes yeux son magique reflet,
Et longtemps, s’éteignant enrumeurs étouffées,
Avec les mille tours de ses palais de fées,
Brumeuse, denteler l’horizon violet !

Texte 2

Nerval, Odelettes, 1835

Fantaisie

Il est un air pour qui je donnerais
Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber,
Un air très vieux, languissant et funèbre,
Qui pour moi sel a des charmes secrets !

Or, chaque fois que je viens à l’entendre,
De deux cents ans mon âme rajeunit.C’est sous Louis treize ; et je crois voir s’étendre
Un coteau vert, que le couchant jaunit.

Puis un château de brique à coins de pierre,
Aux vitraux teints de rougeâtres couleurs,
Ceint de grands parcs, avec une rivière
Baignant ses pieds, qui coule entre des fleurs ;

Puis une dame, à sa haute fenêtre,
Blonde aux yeux noirs, en ses habits anciens,
Que, dans une autre existencepeut-être,
J’ai déjà vue…et dont je me souviens !

Sujet : Comparez les paysages évoqués dans chacun de ces deux poèmes.

Aide :
type de paysage évoqué,
moment de l’évocation,
éléments de description,
caractérisation des éléments de description,
utilisation valorisante ou dévalorisante du vocabulaire,
figures de style,
mouvement du regard,
point de vue,
rapport paysage évoqué ettitre du poème.

Travail sur les poèmes de V. Hugo et G. de Nerval

Vous rédigerez trois paragraphes dans lesquels vous comparerez les paysages évoqués dans les deux poèmes proposés.

1.Dans le premier paragraphe :
Montrez que les deux poètes décrivent un paysage au moment du coucher de soleil ;
Expliquez toutefois que ces deux couchers de soleil sont présentés de manière différente.2.Dans le deuxième paragraphe :
Analysez le paysage décrit dans le poème de V. Hugo (éléments de description, caractérisation des éléments décrits, éléments valorisés ou non) ;
Analysez ensuite le paysage décrit dans le poème de G. de Nerval ;
Trouvez des points communs aux deux paysages décrits.

3.Dans le troisième paragraphe :
Montrez que ces deux paysages sont le fruit de l’imagination despoètes ;
Insistez sur le lien qui unit chaque paysage au titre du poème.


Travail sur les poèmes de V. Hugo et G. de Nerval

Vous rédigerez trois paragraphes dans lesquels vous comparerez les paysages évoqués dans les deux poèmes proposés.

1.Dans le premier paragraphe :
Montrez que les deux poètes décrivent un paysage au moment du coucher de soleil ;
Expliquez toutefois que ces deuxcouchers de soleil sont présentés de manière différente.

2.Dans le deuxième paragraphe :
Analysez le paysage décrit dans le poème de V. Hugo (éléments de description, caractérisation des éléments décrits, éléments valorisés ou non) ;
Analysez ensuite le paysage décrit dans le poème de G. de Nerval ;
Trouvez des points communs aux deux paysages décrits.

3.Dans le troisième paragraphe :Montrez que ces deux paysages sont le fruit de l’imagination des poètes ;
Insistez sur le lien qui unit chaque paysage au titre du poème.
Commentaire rédigé

Les poèmes de V. Hugo et de G. de Nerval évoquent
un paysage crépusculaire. De nombreuses allusions au coucher de soleil sont effectivement faites tout au long des strophes. Dans Rêverie, le je-lyrique précise qu’il écrit à « l’heure...
tracking img