Hum hum

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1077 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Latin : Caligula était-il laid ?

Caligula ou comment un empereur fut calomnié.

Tout d’abord, qui était Caligula ? Caius Augustus Germanicus, dit Caligula (pour avoir errer durant sa jeunesse non loin des caligae des légionnaires) est né le 31 août 12 à Atium. Il est le fils du célèbre Germanicus et d’Agrippine l’Aînée. Petit-neveu de l’empereur Tibère, il deviendra son fils adoptif etgagnera le trône par cette voie. Caligula avait cinq frères et sœurs : Nero Iulius Caesar, Drusus III, Drusilla, Agrippine la Jeune et Julia Livilla. Caligula fut l’empereur rêvé pour le peuple romain durant la plus grande partie son règne. Mais au fur et à mesure des mois, il fut enivré par les volutes du pouvoir : il s’adonna – dit-on- à des relations incestueuses, à toutes sortes d’orgies, ilserait vite devenu mégalomane et paranoïaque, il aurait même été jusqu’à prostituer les femmes des Sénateurs. Mais cet « empereur fou » était-il aussi ignoble à l’extérieur qu’il ne l’aurait été à l’intérieur ?

Pour tenter de le deviner, je vais vous introduire Suétone, principale source historique qui nous pourrait nous aider à mieux comprendre ce fameux empereur julio-claudien qu’estCaligula. Suétone est un des plus célèbre historien de l’Antiquité (avec Tacite). Il fut certainement l’un des plus grands physiognomonistes de l’Antiquité. La physiognomonie est cette science très ancienne qui consiste à expliquer le caractère d’une personne par le biais de ses traits physiques. Elle eut un très grand succès notamment 18ième siècle avec le médecin Lavater et au 19ième avec Gail,père fondateur de la phrénologie ( théorie défendant l’idée selon laquelle les déformations du crâne influenceraient le caractère, le capacités intellectuelles d’une personne).
Dans son œuvre, La Vie des douze Césars, Suétone décrit souvent de façon acide le physique comme le mental des empereurs julio-claudiens et flaviens. De sa plume acérée, il écorche le papyrus pour faire ressortir lesdéfauts de ses dirigeants. Il nous a présenté un Caligula horrible, aux membres disproportionnés, aux yeux enfoncés, au front large et torve, au cou grêle. Mais était-il objectif ?
Tout laisse croire que non. Son travail consistant essentiellement à calomnier les empereurs qui ne lui plaisaient pas, il ne peut pas prétendre à la moindre objectivité, et de là, sa description de Caligula nepeut être fiable. Certes, il peut certainement nous informer sur les pratiques qu’auraient eues l’ « empereur fou » mais il ne faut pas donner plus de crédit à ses écrits qu’à de simples brûlots.

Nous devons donc fureter plus avant pour trouver d’autres sources pour analyser le personnage de Caligula. Nous pourrions nous tourner vers Cristina Rodriguez qui écrivit « Les Mémoires deCaligula ». Dans ces opus, elle réhabilite réellement l’empereur au nez et à la barbe de Suétone. Selon elle, Caligula aurait été la victime d’un immense complot monté par des sénateurs et tribuns jaloux de son pouvoir et de sa popularité croissants. Caligula serait un pauvre petit empereur qui fut joué par des vilains qui ne lui voulaient que du mal alors qu’il était blanc comme neige.
Elle encenseCaligula tout au long de son œuvre, vantant par exemple le génie de l’empereur qui était d’un altruisme à toute épreuve, louant les mesures qu’il prit durant son règne. Elle fait fi dans son ouvrage du moindre défaut de Caligula. On pourrait celui-ci renommer « Maître des Vertus » après l’avoir lue tellement sa conduite paraît exemplaire. Je n’accorderais donc pas plus de crédit à Mme Rodriguezqu’à Suétone car elle ne me semble pas plus impartiale que lui.

Remettons-nous à chercher après une source digne de foi. La seule personne qui pourrait avoir ne fut-ce qu’un embryon de vérité concernant Caligula serait Albert Camus. Dans son « Caligula » il nous délivre un empereur désabusé, affligé par la mort de sa sœur et amante Drusilla. Cette mort le conduira lentement sur le chemin de...
tracking img