Humanisme et renaissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (314 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Renaissance

On appelle Renaissance la période de l'histoire européenne qui s'étend de l'extrême fin du XVe siècle au début du XVIIe.
L'emploi de ce terme, aujourd'hui banal,implique au départ un jugement de valeur négatif envers le Moyen Âge, considéré comme une ère de recul et de barbarie ; par opposition, la période suivante aurait vu une « renaissance » dela culture classique héritée de l'Antiquité, de la curiosité scientifique et intellectuelle, et l'épanouissement de l'humanisme.
Cette vision un peu schématique est aujourd'hui remiseen question. Cependant, il est indéniable que la Renaissance a été une période très brillante du point de vue culturel, notamment en Italie avec des artistes comme Léonard de Vinci etMichel-Ange. En France, la Renaissance correspond, sur le plan artistique à l'époque des châteaux de la Loire.

humanisme

L'humanisme est un mouvement intellectuel apparu enItalie à la fin du Moyen Âge, mais dont l'apogée, dans toute l'Europe occidentale, se situe au début de la Renaissance . Il replace l'homme, l'individu au centre de la réflexionphilosophique et religieuse ; il propose un nouvel idéal de vie, celui de l'humaniste, c'est-à-dire de l'homme cultivé, soucieux de comprendre le monde et pas seulement, comme au Moyen Âge, desauver son âme.
L'humanisme a joué un rôle essentiel dans l'intérêt nouveau manifesté pour la culture gréco-romaine et dans l'accroissement des connaissances scientifiques aux XVe etXVIe siècles. C'est également dans les milieux humanistes qu'est apparu le désir de réforme religieuse , qui déboucha, au XVIe siècle, sur le protestantisme. À plus long terme, c'estdans les cadres mentaux hérités de l'humanisme qu'est apparue, au XVIIIe siècle, la notion de droits de l'homme : l'humanisme est donc l'une des origines intellectuelles de la démocratie.
tracking img