Humanisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2612 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire littéraire générale, XVIe SIECLE, cours n° 2 : L’humanisme, l’œuvre de Rabelais

Il y a au moins un chapitre sur l’humanisme dans tous les manuels ( collection Mitterand, Ch 11 et 12, pages 215 à 278), on peut aussi lire le livre  Lire l’Humanisme, de Marie-Dominique Legrand, DUNOD, 1993. ou encore J.C. Margolin, L’Humanisme européen à l’époque de la Renaissance, P.U.F., 1981.Introduction :
Le mot d’humanisme est aujourd’hui courant pour désigner le grand mouvement européen intellectuel, moral et religieux caractéristique de la Renaissance. En France, cela concerne les années 1515-1547. Attention, ce mot appartient à la critique historique du XIXeme siècle, non aux hommes du XVIeme siècle.
Il faut différencier ce sens technique et le sens courant au XXeme siècle, oùl’on désigne sous le terme d’humanisme une philosophie qui tend à considérer l’homme comme le seul digne en ce monde de considération et de respect, et qui subordonne à sa personne les efforts de la morale et de la politique. C’est en ce sens que Sartre a écrit un essai intitulé «  l’existentialisme est-il un humanisme ? » en 1945.
Quelle est l’origine du terme humanisme ? En latin classique,humanitas signifie « l’idée que l’homme se fait de lui-même dans son plus grand accomplissement intellectuel, moral, religieux, voire physique ou esthétique. »
Au Moyen-Age, sous le nom de « lettres humaines » (humaniores litterae ou humaniora studia), on désignait les études profanes, par opposition aux «  lettres divines » (diviniores litterae, divinae lectiones), les études sacrées, commentaires del’Ecriture et théologie.
Au XVIeme siècle se rajoutent les « belles lettres », c’est-à-dire les lettres grecques et latines : le retour à la littérature antique se dit « rétablissement des belles lettres », lettres d’humanité selon Rabelais.. L’humanisme en ce sens de renaissance des lettres antiques peut être décrit sous deux axes.
1) La philologie
On a d’abord désigné par humanisme larenaissance des littératures latine et grecque favorisée par l’étude, en vue de l’édition et de la traduction des manuscrits qui affluèrent en Italie au XVeme siècle. L’humaniste est un savant qui se livre avec ferveur à l’étude des textes antiques : (littérature, philosophie, droit, sciences, en particulier médecine et anatomie).
On va donc lire les textes originaux, ou des manuscrits inconnus detextes connus, grecs et latins. Pour cela, il faut commencer par apprendre parfaitement la langue !
On restaure les textes que le Moyen–Age a transmis sous la plume infidèle des copiste, (erreurs, interpolations, ajouts, commentaires et gloses insérées dans le texte). Cela donne lieu à de nombreux travaux d’érudition et de philologie : il faut connaître parfaitement la langue pour repérer leserreurs et restituer le texte original, il faut faire un historique et une hiérarchie des copies..
Ceci s’accompagne d’une recherche de l’Antiquité pour elle-même. Les œuvres de Platon sont redécouvertes avec passion. Le platonisme aura de ce fait une influence considérable largement liée au nom de son traducteur florentin Marsile Ficin, alors que la référence à Aristote domine le Moyen-Age.Ce renouveau intellectuel se traduit par différentes innovations : la fondation du Collège des Lecteurs Royaux en 1530 : c’est l’ancêtre du Collège de France. Quelques grands savants y dispensent un enseignement à la pointe du progrès, sans programme imposé ni examen.
En 1554, fondation du premier collège des Jésuites : il deviendra le lycée Louis Le Grand.
François Ier fait construirela grande bibliothèque de Fontainebleau, sous la direction de Guillaume Budé, puis d’Amyot.
2) de la philologie à la religion
Ce renouveau intellectuel s’accompagne d’un renouveau spirituel. Retrouver la lettre des textes de l’Antiquité conduit en effet à relire les textes de la Bible, et en particulier ceux des Evangiles, dont on a enfin la version en grec.
C’est ainsi que naît...
tracking img