Hypersegmentation automobile

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (746 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Constructeurs et équipementiers une collaboration à réinventer
Le 06 juillet 2006 par YVES DOUGIN

Près de 150 industriels du secteur automobile se sont réunis le 29 juin à l'initiative de «L'Usine Nouvelle » pour réfléchir à l'avenir de la filière.

Un modèle de coopération industrielle à réinventer. A plusieurs reprises, lors du Congrès annuel de l'Automobile, organisé par « L'UsineNouvelle » le 29 juin, constructeurs et équipementiers ont évoqué cette piste pour adapter leur fonctionnement aux évolutions des marchés mondiaux. En Europe de l'Ouest, au Japon et aux Etats-Unis, où lesconstructeurs sont contraints de multiplier le nombre de modèles pour entretenir « l'appétence » de consommateurs saturés de propositions commerciales. Mais aussi dans les pays émergents, où lesévolutions sont inverses et où les consommateurs réclament des véhicules à bas coûts, en phase avec leur niveau de revenus. Cette bipolarisation des marchés n'est évidemment pas sans effet surl'organisation industrielle de la filière automobile européenne et mondiale. L'appel du pied de General Motors à Carlos Ghosn (lire page 8) et l'annonce, la semaine précédente, d'un partenariat possible entreRenault et le constructeur russe AvtoVAZ (« L'Usine Nouvelle » n° 3016) pour produire des véhicules low cost montrent à quel point les constructeurs sont contraints au grand écart.

L'hypersegmentation,une contrainte à intégrer

Première conséquence de l'hypersegmentation de l'offre automobile sur les marchés développés, le problème du raccourcissement des séries industrielles a été longuementdébattu lors du Congrès. Dans son intervention, Rémi Cornubert, associé du cabinet Mercer Management Consulting, mettait en évidence l'ampleur du phénomène, en rappelant que les constructeurs ontaugmenté de 30 à 70 % le nombre de silhouettes par modèle entre 1990 et 2004, diminuant d'autant les volumes moyens de production. « Sur cette période, PSA est passé de 20 à 29 silhouettes par série....
tracking img