Icc services

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1204 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|LA UNE DU JOUR |
|9 juillet 2010 |
|Perquisition hier du domicile de Tégbénou :Les premières grandes révélations sur Icc services |
|L’affaire de placement d’argentdans laquelle plusieurs responsables de Icc services sont gardés à vue depuis deux |
|semaines connaît un autre développement. Une deuxième perquisition a eu lieu hier, jeudi 08 juillet 2010 chez le |
|Sieur Emile Tégbénou, le chargé des départements de l’Ouémé de Icc services du Plateau et d’importantes révélations |
|ont été faites.|
| |
|Le président Yayi Boni est décidé à voir clair dans tous les méandres du dossier Icc services. Ainsi, après une |
|première perquisition le mercredi passé au domicile du responsable en charge des départements de l’Ouémé etdu |
|Plateau, un autre groupe des éléments des forces de l’ordre était à nouveau sur les lieux hier pour d’autres |
|investigations. Plusieurs habitants de la maison du Sieur Emile Tégbénou auraient été interrogés. C’est suite logique|
|des révélations faites par l’homme devant le chef de l’Etat. C’était aussitôt après son arrestation. Au cours de |
|cette rencontre en effet,Emile Tégbénou très fâché de la façon dont le dossier était conduit jusque-là, la détention|
|à vue de ses collègues du bureau et les moyens mis en œuvre pour le faire venir, n’a pas fait la langue de bois |
|contrairement aux autres. C’est lui qui aura crevé l’abcès. Obligeant le président Yayi Boni à se séparer de son |
|ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique trèschouchouté Armand Zinzindohoué. Pour cette fois, les grands |
|pasteurs, les chefs de couvent et les grands dignitaires des religions traditionnelles, fidèles à Zinzindohoué n’ont |
|rien pu pour empêcher son départ précipité. Mieux, à partir des révélations du Sieur Emile Tégbénou prêt à tout pour |
|mettre au clair tout ce qui s’est passé au point où le gouvernement a dû prendre sesresponsabilités, d’autres |
|importantes informations ont été découvertes. Du coup, le premier magistrat a rapidement initié une première |
|investigation à Malanhoui où opère Tégbénou. Et après le point des résultats, une nouvelle sortie sur Malanhoui s’est|
|révélée nécessaire. C’est ce qui s’est passé toute la journée d’hier avec le préfet des départements de l’Ouémé et du|
|Plateau, lecommandant de la gendarmerie de Porto-Novo et un fort contingent des éléments des forces de l’ordre. |
|Quelques résultats ont filtré de cette sortie marathon. Une partie non négligeable des fonds perdus est allée vers |
|les pouvoirs publics à travers des dons, des opérations de sponsorings tous azimuts et sans contrôle aucun et des |
|soutiens pour des manifestations populaires au sommetde l’Etat. Mais au-delà de ces opérations de charme pour |
|consolider leur base, les grands responsables de Icc services se sont particulièrement montrés solidaires vis-à-vis |
|des personnels des bars et débits de boisson. Selon un gendarme qui a pris part aux investigations, Emile Tégbénou et|
|les autres distribuaient l’argent de leurs épargnants pour se faire populaire. Il poursuit‘’ On nous a démontré que |
|Tégbénou et autres donnaient régulièrement 100 000 f cfa et plus de pourboires cash aux servantes à chaque descente |
|dans les buvettes’’. Plus grave, il n’y a pas réellement une comptabilité. Parce qu’en tant que patron de la |
|structure de l’Ouémé et du Plateau, il était sensé comprendre la gestion qui se fait dans les agences. Mais, c’est |...
tracking img