Ici tout est symbole

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1451 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ici tout est symbole…
Le symbole est omniprésent autour de nous, nous vivons dans un monde de symboles. Il fait parti intégrante de l’homme. Il prend la forme d'un logo, d’une enseigne, d’un outil ou bien d’autres formes. La publicité en use et en abuse afin de susciter le désir.
Le symbolisme est souvent un signe de reconnaissance des groupes humains, tel le poisson collé à l’arrièred’une voiture ou le pins à la boutonnière d’une veste.
Mais qu’est ce que le symbolisme ? Selon Littré, on appelait symbole chez les Grecs les paroles, les paroles auxquels les initiés aux mystères de Céres, de Cybéle, de Mythra se reconnaissaient.
Selon Daniel Ligou, l’étymologie générale admise est le Grec Sumbolon, dérivé du verbe symbollein, il désignait  "les tablettes brisées" qui servaient de signe de reconnaissance.
Mais l'emploi du mot symbole, révèle des variations considérables.
L'emblème, la métaphore, la parabole ont en commun d'être des signes. Le signe établit une relation entre signifiant et signifié ; apercevoir des nuages noirs est signe de pluie.
A partir d'une réalité matérielle, le symbole renvoie à quelque chose d'abstrait, il est uneréalité virtuelle.
La balance est le symbole de la justice, la colombe symbolise la paix.

Le symbolisme est un monde et un état d'esprit. C'est une vision des choses des êtres, un langage qui parle par évocation, plus au non-conscient qu'à l'entendement rationnel.

Il nous faut donc apprendre à lire, à écrire mais aussi à parler car le symbolisme est un langage, un parmi les langages. Noussommes accoutumés au langage des mots. Trop habitués. Ce langage de mots est la dernière acquisition biologique de l'humanité en la matière, mais d'autres procédés de communication l'ont précédé.

Le langage olfactif. Probablement le plus animal, il est le plus ancien. Toute l'industrie du parfum repose sur la diversité des essences naturelles.
Le langage gestuel. Il consiste en desattitudes de la face ou du corps. Les messages transmis sont essentiellement des messages de prédations, d'agressivité, de dominance et bien entendu, de soumission.
Le langage verbal ou articulé. Notre langage est doublement articulé par les organes propres à la phonation, mais aussi articulé grammaticalement par les règles de compositions des phrases.
Le langage esthétique. Celangage est celui de la musique, de la peinture, de la poésie. Il peut se passer des mots. Il peut s'apparenter au langage symbolique puisqu'il s'adresse plus au sentiment qu'à l'entendement.

Les langages évoluent et nous avons perdu la plénitude des langages animaux. Dans cette progression de l'organique au culturel le langage symbolique est à la frontière, au passage de l'animal à l'humain.Ce langage est le signe de l'émergence à la conscience, cette conscience qui fait l'homme. L’autre signe de l'émergence est l'outil, signe de réflexion et témoin de l'enchaînement des causes et d’effets. Bien des objets symboliques sont des outils, partout et dans tous les temps.
Mais le symbolisme ne s'accommode pas de la seule connaissance des mots-symboles. Il faut que ces dernierssoient des mots justes. Connaître des mots ou des symboles cela permet de désigner, sans plus, non de s'exprimer. Nous retrouvons ici le symbolisme de l'enfant qui ne sait ni lire ni écrire. Connaître des objets-symboles n'a pas plus d'importance que de connaître le lexique d'une langue étrangère.
Nous retrouvons ces objets-symboles dans le symbolisme maçonnique.

Ici tout est symbole….Dés mon entrée dans le cabinet de réflexion, le jour de mon initiation, plongé dans une atmosphère étrange, tout m’a paru avoir une valeur symbolique, le sol les murs les objets, l’éclairage, un langage symbolique dont je n’avais pas appris le vocabulaire. Il est difficile dans ce lieu restreint où le temps n’a plus de valeur de déchiffrer la signification symbolique des objets et...
tracking img