Ide cas du maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 64 (15897 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La coopération régionale Nord-Sud : Les investissements étrangers directs européens dans le Sud de la Méditerranée Le cas marocain
ADIL BAQQARI GERM

Résumé L’Investissement Etranger Direct (IDE) joue un rôle de vecteur primordial dans l’intégration des pays du sud dans l’économie mondiale. Afin de bénéficier des flux des IDE et notamment européens circulant dans le monde, le Maroc a entreprisde vastes chantiers de reformes politiques, économiques et sociales visant à rendre le site marocain plus attractif pour les IDE et principalement ceux européens, notamment dans le cadre de l’accord d’association Maroc/Union européenne. Cependant, le site marocain demeure faiblement attractif pour les IDE européens (ainsi que pour l’IDE en général) : quels sont les obstacles qui entraventl’évolution des IDE européens au Maroc malgré l’existence d’un accord d’association Maroc/Union européenne ? Quelles sont les mesures à prendre pour rendre le site marocain plus attractif ?

Mots clefs : Investissement Etranger Direct (IDE) ; IDE européens, reformes politiques, économiques et sociales ; Maroc.

Resumen La Inversión Extranjera Directa (IDE, siglas del término en Francés) juega un papelclave en la integración de los países del sur en la economía mundial. Con el objetivo de beneficiar de los flujos de los IDE, esencialmente los flujos de IDE Europeo, Marruecos emprendió un largo camino de reformas políticas, económicas y sociales. Estas reformas tienen principalmente el objetivo de convertir a Marruecos en un país más atractivo para los IDE, principalmente los europeos, esto en elmarco del acuerdo Marruecos/Unión Europea. Sin embargo, y a pesar de todas estas reformas, Marruecos sigue siendo poco atractivo para los IDE europeos y los IDE en general. ¿Cual son los obstáculos que se presentan ante la evolución de los IDE europeos en Marruecos? ¿Y cual son las medidas a tomar para hacer de Marruecos más atractivo para este tipo de inversión?

Palabras clave: La InversiónExtranjera Directa (IDE); IDE europeos; reformas, políticas, económicas y sociales; Marruecos.

1

« La Méditerranée est restée à l’écart de ce qui est apparu, au cours des trente dernières années, comme l’évolution la plus marquante de l’économie mondiale : l’émergence en nombre de plus de plus important de pays en développement dont la croissance s’est accélérée et dont l’insertion dans lesflux commerciaux et financiers – essentiellement progressé » Jacques Ténier
1

les

IDE-

internationaux

a

fortement

Les relations économiques internationales ont connu à la fin du 20e siècle et en ce début de ce 21e siècle, un développement considérable, qui a fait du marché mondial un objectif essentiel et incontournable de l’ambition des nations. Avec la mondialisation, l’IDEest devenu un élément essentiel des relations économiques internationales, un vecteur d’intégration dans l’économie mondiale et un moyen de créer de liens directs, stables et pérennes entre les économies mondiales. Cette nouvelle réalité a débouché sur une tendance à la mondialisation économique, financière et technologique, sous les effets multiples de la nouvelle dynamique des IDE et de lamobilité des capitaux à l’échelle internationale. On constate effectivement que l’IDE peut agir comme un véhicule essentiel du développement local des entreprises. De plus, cet IDE peut contribuer à l’amélioration de la position concurrentielle de l’économie bénéficiaire. En effet, l’IDE est susceptible de favoriser le transfert de technologie, de savoir-faire entre les pays, et de fournir à l’économied’accueil l’occasion de promouvoir plus largement ses produits sur les marchés internationaux.

Ainsi, cet IDE est synonyme de plusieurs avantages, à savoir : • • • • •

Un soutien à l’investissement puisque les IDE viennent s’ajouter à l’investissement local ; La création d’emplois plus qualifiés que la moyenne nationale ; Un soutien aux exportations nationales puisque les FMN émettrices...
tracking img