Identification du lecteur au personnage de roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2672 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet:

On a souvent critiqué l'identification du lecteur aux personnages de romans, Dans quelles mesures cette critique vous semble-t-elle justifiée ?

 

Le roman est un genre littéraire qui tire son origine de l'Antiquité,avec les œuvres épiques écrites ou inspirées par Homère (l'Iliade ou l'Odyssée). Au Moyen-Age, la littérature narrative épique s'impose à travers un genre trèsparticulier qu'on appelle la chanson de geste, forme de poésie destinée au chant (le grand modèle français étant la Chanson de Roland). Ce genre valorise le côté sublime du héros ; celui-ci étant, en quelque sorte, le descendant humain des héros de Homère qui étaient divins ou semi-divins. Le mot roman n'apparaît que tardivement et, au début, il ne définit que les textes écrits en langue romane. Il estversifié jusqu'au XVIIème siècle, époque où l'on se met à écrire en prose et où le personnage de roman se diversifie, ce qui veut dire que ce n'est plus forcément un héros héroïque. On a souvent critiqué l'identification du lecteur aux personnages de romans. Dans quelles mesures cette critique est justifiée ? A partir de cela nous pouvons nous demander si l'évolution du personnage romanesque permetau lecteur de mieux s'y identifier. Pour se faire nous commencerons par étudier le héros « classique », pour ensuite faire de même avec son successeur : le héros « moderne » et le antihéros. Enfin nous essayerons de démontrer que l'identification au héros « moderne » est plus facile que celle au héros « classique».

 

Nous allons donc commencer par étudier le héros « classique », de sonapparition dans les textes de Homère jusqu'à sa diversification au 17ème siècle.

Tout commença dans l'Antiquité avec le héros mythologique d'origine divine ou semi-divine. En effet, ce héros est né, soit de l'union entre une divinité et un mortel comme Achille, fils de Pélée roi des Myrmidons et de la Néréide Thétis ; soit d'un humain à part entière, mais né de parents qui sont des refletsterrestres de la divinité (rois, reines, princes, etc), comme Ulysse, fils de Laërte et d'Anticlée, roi et reine d'Ithaque. L'estime incomparable qui était accordée à ces héros humains venait du fait qu'ils avaient accompli des exploits extraordinaires. Le héros antique est, en quelque sorte, cerné par la mort car déjà, à sa naissance, c'est un monde hostile qui l'attend (comme Persée, enfermé avec sa mèredans un coffre que le père de celle-ci a jeté en pleine mer). Il se distingue par ses exploits guerriers, tel Héraclès terrassant le lion de Némée ou Thésée tuant le Minotaure. Il doit faire preuve de bravoure et de courage au combat et est souvent confronté à des forces extérieures pouvant l'écraser mais devant lesquelles son triomphe est possible. Par exemple dans son épopée Homère met en scènece conflit surmontable symbolisant la gigantesque lutte de l'homme contre le destin. On peut dire que ce héros était avant tout un guerrier, et qu'en dépit de son courage et de sa bravoure, son orgueil peut se révéler fatal, comme pour Bellérophon qui, après maints exploits, estima qu'il était digne de séjourner avec les dieux. Il entreprit de voler vers le Mont Olympe avec Pégase son cheval ailé; mais Zeus, qui ne l'entendait pas de cette façon, envoya un taon piquer le cheval qui rua et fit chuter son cavalier. Bellérophon tomba dans un buissons d'épines qui lui crevèrent les yeux. Il finit par errer sur Terre jusqu'à sa mort.

Si on regarde dans la littérature médiévale on y retrouve un personnage de roman tout aussi extraordinaire que le héros antique même s’il a perdu sesattributs divins au profit de ses vertus chevaleresques. Avec l'apparition de la chanson de gestes au Vème siècle, dont le grand modèle français est la Chanson de Roland, un nouveau héros apparaît. Ce héros médiéval est humain mais possède tout comme le héros antique des qualités exceptionnelles : il fait preuve de courage dans des situations de combat ainsi que dans sa manière d'affronter les épreuves...
tracking img