Identité sexuel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1413 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation ;

Dès la naissance, les filles et les garçons sont socialisés différemment. Cette différence résulte des stéréotypes culturels de genre qui se traduisent par des rôles, des lois, des coutumes, des règles de conduites, des pratiques et des idéaux distincts, voire totalement opposés. Toutes les sociétés mettent en place une forme de distinction sexuée des rôles. Toutes personnesdoit porter des signes du genre auquel il est réputé appartenir, qui imposent à l’individu une norme et se traduisent par des marques corporelles, des attitudes et des comportements. Toute société développe sa propre conception de ce qui caractérise chacun des genres. Cette conception se manifeste par des idéaux de masculinité et de féminité et amène les individus à se conformer aux caractères deleur catégorie de genre, qui sont institués et dictés culturellement et qui s’acquièrent très tôt, dans un contexte fortement émotif et marquant. C’est pour cela que nous allons nous demander comment se déroule la construction sociale et culturelle de l’identité sexuelle ? Pour répondre à cette question nous allons observer dans un premier temps la notion d’identité sexuelle. Et dans un second tempsnous étudierons comment l’identité sexuelle est influencée par l'environnement social et culturel.

I) La notion d’identité sexuelle :
La plupart des gens sont considérés comme cisgenres (« cisgendered » en anglais), leur identité sexuelle étant la même que leur sexe biologique (par exemple, un enfant né avec des organes sexuels féminins, élevé en tant que fille et qui se sentfemme). Avant le XXe siècle, le sexe d'une personne était déterminé seulement par l'apparence des organes sexuels visibles, mais depuis la découverte des chromosomes et des gènes, ceux-ci sont aussi utilisés. Les personnes dont le sexe a été défini comme féminin ont des organes sexuels féminins et deux chromosomes X ; ceux définis comme étant de sexe masculin ont des organes sexuels masculins ainsiqu'un chromosome X et un chromosome Y. Toutefois, il y a des personnes qui ont des combinaisons de chromosomes, d'hormones et d'organes reproducteurs qui n'entrent pas dans les définitions traditionnelles d'homme et de femme. Les appareils reproducteurs varient d'une personne à une autre, certains individus ayant plus d'un type d'appareil reproducteur ; d'autres attributs physiques attribués au sexed'une personne (forme du corps, pilosité faciale, voix grave ou aigu…), peuvent ou non coïncider avec le genre attribué, homme ou femme, d'après l'apparence des appareils reproducteurs. La recherche récente suggère qu'une personne sur cent peut avoir une caractéristique intersexuelles. Les transgenres sont ceux dont l'identité sexuelle et/ou les organes reproducteurs et les chromosomes diffèrentdes définitions traditionnelles. Les identités sexuelles, et plus spécifiquement les aspects considérés comme relevant du bon comportement ou de l'apparence correcte en fonction du genre, diffèrent selon la culture. L'identité sexuelle de la plupart des gens s'écarte d'une manière ou d'une autre des rôles stéréotypés d'"homme" et "femme", et certaines en divergent davantage que d'autres. Pour biencomprendre la différence entre le sexe biologique et l'identité sexuelle, les cas le plus simples à prendre sont ceux où l'appareil reproductif extérieur a été enlevé. La libido et la capacité d'exprimer son désir sexuel sont changées, mais l'identité sexuelle peut rester la même. Un exemple est celui de David Reimer, dont le pénis fut détruit lors d'une circoncision mal faite peu après sanaissance. Un clitoris lui fut construit chirurgicalement, et il fut élevé en tant que fille, mais il insista toujours sur le fait que son identité sexuelle était celle d'un garçon. En d'autres cas, l'identité sexuelle d'une personne et/ou son apparence (androgyne, homme ou femme) peut contraster avec son sexe physique (les organes reproducteurs). Le terme d'identité sexuelle va donc au-delà du seul...