Iiie republique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4211 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Deux dates à l'origine de la IIIe Republique :4 septembre 1870 et l'élection du 8 fevrier 1871.
Le 4 septmebre est un mouvement à l'initiative de Paris, sans que l'on puisse parler de journée revolutionnaire : à cette date, on prend acte du vide institutionnel. Jules Favre : « le gouvernement a cessé d'exister ». Le second Empire cesse d'exister a cause de la defaite, et la republique naît de cevide (particulier comme naissance). Le choix de la Rpeublique comme nouveau régime est mposé par la foule, qui prend le chemin de l'Hotel de Ville :un gouvernement provisoire se met en place, mais constitué d'hommes qui ont peu d'experiences politique et soudainement investi d'une lourde responsabilité, principalement en raison de la guerre, qui prend de ce fait le pas sur la politique intérieur.Malgré la fait que la IIIe Frepublique soit né d'une volonté populaire, sa légiti.mité est fragile. Les province voit en ce gouvernement plus celui de Paris que celui de la France.
Les élections de 1871 se déroule au scrutin de liste, reputé plus democratique. Quant aux conditions d'éligibilité, Gambetta, qui veut tout faire pour consolider la Republique, arrache deux décrets à ses collègues§.Le premier déclare inéligible tout le personnel politique et administratif du Second Empire. Le deuxième, afin de combler le vide, déclare que les prefets en fonction (des republicains) sont éligibles.Mais les contestations que ces decrets engendrent font qu'ils sont annulés.
Elections libres. Victoire des conservateurs. De surcroît, jamais Chambre élue n'avait compté une proportion aussi fortede l'antique noblesse. 2/3 de monarchistes, mais qui sont néanmoins divisés.(ultras, legitimistes, orléanistes). Les republicains sont également divisés.( plus ou moins radicaux), bonapartistes.
Deux personnages se distinguent, que tout oppose : Thiers(personifie la paix et defenseur des libertés parlementaires) et Gambetta (personifie poursuite d'une guerre sans espoir, la dictature jacobine)Thiers est nommé le 17 fevrier chef du pouvoir executif de la Republique francaise. Les espoirs de redressement interieur et de paix sont fondés sur lui (et on va avoir besoin de lui pour la commune également)
Thiers doit immédiatement répondre au problème que pose la guerre (on a en effet convoqué les électeurs précipitamment en vue de résoudre cette question). L'Assemblée ratifie le 1er mars 1871les preliminaires de paix, par une ecrasante majorité. L'hétitage de juillet 1870 et de l'Empire est donc reglé.
Thiers doit aussi determiner comment la France va sortir du gouvernement provisoire. D'abord, ce gouvernement est consolidé. Thiers est «  sous le contrôle de l'Assemblée » , dénomination flou qui n'engage pas l'avenir du régime. Thiers signe le pacte de Bordeaux, liant de ce faitl'éxecutif au legislatif. Son gouvernement respecte le pacte conclu avec l'Assemblée ( ministres de couleur politique différentes). La pais est conclue, les pouvoirs constitués et l'executif établit. La France sort sortir des epreuves et avoir surmonté la toute première « crise » dont elle est issue.
En effet, la Commune est le troisième evenement après le 4 septembre et le 8 fevrier qui va jouersur l'évolution de la vie politique.

La commune n'a pas laissée la IIIe Republique identique à elle-même, ce n'est donc pas une parenthèse que l'on referme. Elle a également marqué la mémoire collective, et a eu un retentissement dans l'hsitoire.
La conjonction du siège dont a été victime Paris et la capitulation imposée ( lorsque le gouvernement signe l'armistice, Paris a le sentiment que lesépreuves traversées furent inutiles, on les a sacrifiés au désir de paix du pays) crée une situation explosive
La commune est d'abord un sursaut du patriotisme blessé, le refus d'accepter la refaite.

L'épisode de la Commune n'a pas été prémédité. Le massacre de deux généraux se produit à l'improviste, et entraîne la guerre civile. Thiers décide alors d'évacuer Paris, et d'en retirer les...
tracking img