Il se peut que, pour les élèves, la lecture ne soit plus une source nécessaire de savoir et de stimulation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (424 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Français
A l’heure a laquelle les nouvelles technologies prennent le dessus dans nos vie, la lecture devient délaissée et n’inspire plus autant qu’avant. Les nouveaux médias s’accaparentl’information et l’utilisent à leur guise, ces même personnes deviennent presque la seule et unique chose pour un étudiant de se divertir. B. Bettelheim nous pousse à nous demander si la lecture est encore unesource nécessaire de savoir et de stimulation chez les élèves. Nous allons voir que la technologie et l’éternelle lecture s’oppose mais, ne s’annulent pas et d’un autre côté les nouvelles inventionsnous facilitent la vie et remplacent peu à peu la lecture.
Bruno Bettelheim avec cette citation nous parle de tout les élèves hors, ils ne sont pas tous à mettre dans le même sac. Il est vrai quepour certain la lecture passe au second, voir même au troisième plan, mais, d’autres ont pour habitude de lire, pour s’informer ou tout simplement pour s’amuser. Qu’y a-t-il de plus enivrant quel’intensité d’un thriller et comment en apprendre plus sur une personne célèbre qu’en lisant sa biographie ?!
La lecture apporte donc un plus que les médias actuels ne savent remplacer. Ces mêmes médiasutilisent eux-mêmes la lecture pour compléter leurs informations. Il va de soi que des millénaires de savoir ne peuvent être remplacé en quelques décennies. En lisant un livre sur un auteur un élève peufacilement en apprendre plus sur cette personne qu’en faisant une rapide recherche sur internet. La lecture est donc un plus à notre vie de tous les jours.
D’un autre côté la vitesse del’information et les modes actuelles poussent les jeunes à renier la lecture. Passant le plus clair de leur temps devant la télévision et l’ordinateur, ils ne se délectent que de d’images irréelles, remettantnombre de valeurs au second plan. La lecture est donc maintenant une source de stimulation secondairepour les élèves, préférant s’adonner à la pratique du sport ou de l’informatique.
La citation...
tracking img