Il n'aurait fallu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (706 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Il n'aurait fallu

Dans le poème Louis Aragon , décrit une situation spéciale , sur sur lequel nous voulons faire une réflexion à l'aide de deux idées :
1)      Le contact physique produit uneffet permanent sur le locuteur  .
2)      Le contact sensuel permet au locuteur  de renouer avec la nature .

1. Le contact physique produit un effet permanent sur le locuteur.

De lapremière strophe  le locuteur présente une synecdoque :
« Mais une main nue / Alors est venue / Qui a pris la mienne ».
Il cache l’identité de personne mais  il    montre une partie dela personne pour parler de la personne entière. Aussi  dans la deuxième strophe  le toucher de l-a personne reçoit une connotation de une grande 'immensité par rapport à « des choses humaines »À partir de la troisième strophe ses sentiments augmentent «Moi qui frémissais » et il dit que sa vie est devenue « Un grand collier d'air » à cause de la deuxième synecdoque mis en place par les «Deux bras » . Mais aussi dans le même temps  on peut dit que les « Deux bras  » sont décrits comme un collier d’air qui produit un effet libérateur sur le locuteur.
Dans le quatrième strophele « geste en dormant » est présenté comme un mouvement qui produit un effet physique , un contact special causant de frôler.« Léger qui me frôle »
Le « soufle posse » est encore comparer avecune rosée, qui exécute une action de condensation sur son épaule.

Dans le cinquième strophe le image de personne est façonnée par « Un front qui s'appuie » il s’agit ici, aussi d’ unesynecdoque. Le front « qui s’appuie » sur lui, actionne pendant la nuit. La nuit peut symboliser un moment très difficile et sombre dans sa vie. La image synecdoque continué en soulignant les « Deux grandsyeux ouverts » qu’ils montrent la personne, comme unne personne ouverte, attentive en ce qui concerne le locuteur. Le contact physique est comparé à un champ de blé , produisant aussi la meme effet...
tracking img