Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (457 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« La haine est l'amour qui a sombré. »

« Ne te sous-estime pas en te comparant aux autres. C'est précisément parce
que nous sommes tous différents que nous sommes tousuniques. Vis ta vie
jour après jour. N'écarte pas l'amour de la vie en prétendant qu'il n'existe pas.
Le meilleur moyen de trouver l'amour est de ledonner. N'étouffe pas tes rêves.
La vie n'est pas une course, mais un voyage dont il faut savoir goûter chaque
étape. »

« Je pense à lui, celui quim'habite sans répit, je me demande où il est en ce moment précis, ce qu'il fait, à quoi il songe ,à qui il parle, qui il séduit. Je voudrais qu'il soit là, immédiatement, je n'ai jamais cessé de levouloir. »
« Le bonheur ne se définit pas par un grand calme, mais plutôt parla sensation d'être terriblement vivant. »
« On peut avoir tout ce qu'il faut, mais ça ne veut pas dire qu'on a tout ce qu'onsouhaite. »
« Fallait-il donc que les gens s'éloignent pour que l'on se rende compte de la place qu'ils prenaient dans nos vies ?»

« Avec lui, c'est venu lentement, sans que je m'en rendecompte.
Je le croisais chaque jour, je le regardais à peine, rien ne me
portait vers lui. Et, un matin, j'ai compris. Compris que sa présenceétait devenue un baume, que son absence était une brûlure. Un matin,
à force de l'avoir à mes côtés, j'ai pris conscience que je ne serais pluscapable de me passer de lui. »

La confiance est quelque chose de fragile. Quand on a accordé sa confiance à quelqu'un,
on éprouve un sentiment de grande liberté. Mais quand ontrahit la confiance de quelqu'un,
Elle peut être définitivement perdue. Seulement voilà, on ne sait jamais à qui on peut faire confiance. Nos proches peuvent nous trahir. Et de parfaits inconnus...