Il n'y a absolument

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fonction physiologique : la vertu du rire est de plus en plus reconnue. L'énergie qu'il mobilise, sa brusque décharge émotive font de lui un facteur dedétente qui justifie le succès des spectacles comiques en tous genres, mais explique aussi qu'il soit boudé par les "gens sérieux". Lié à la fête, lerire alors ne s'embarrasse pas des moyens : rire gras, gros rire, cette jubilation est moins celle de l'individu que du groupe. Les thérapies modernesn'ignorent pourtant pas les vertus de ce rire capable de chasser les stress et de faire travailler une bonne vingtaine de muscles. Ces pratiques ontaujourd'hui leur nom : c'est la gélothérapie.

Fonction défensive : on sait bien que les circonstances les plus tragiques, les événements les pluschargés d'émotion, sont favorables au rire, et plus souvent encore au fou rire. Il faut y voir sans doute une volonté de dédramatisation, privilège de laliberté humaine qui refuse de s'incliner devant le respect que telle ou telle circonstance prétend imposer. Ce rire ne signifie nullement l'insensibilité oula dureté du cœur : bien au contraire, les plus grands chagrins sont susceptibles de s'allier à ce rire crispé. L'humour noir entre, bien sûr, danscette catégorie, mais nous prétendons que c'est aussi le cas des histoires sexuelles, où l'homme manifeste un recul amusé devant ses propres pulsions,comme s'il voulait prouver qu'il en est le maître. En bref, ce "rire noir" tourne en dérision les deux lois fondamentales de l'espèce : le sexe et la mort.
tracking img