Ile deserte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1394 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ILE DÉSERTE

Plusieurs années sont passées. Il est vieux maintenant et il n’a toujours pas réussi à retrouver le chemin qui mène chez lui. A bout de force, son dernier témoignage…

Si j’avais eu le pouvoir de choisir mon chemin, je l’aurais tracé différemment. J’aimerais tant être capable d’accéder au destin qui m’attend pour pouvoir rectifier ou même l’effacer et le redessiner. Je suis seulet Dieu sait que je n’ai jamais choisi cette solitude. Il est certainement impossible qu’un être humain puisse m’atteindre jusqu’ici pour pouvoir lire ces quelques mots que je laisserais après mon départ pour l’Inconnu.
Oui, je pars et je ne sais où. Tout comme le destin qui m’ait offert, ou m’ait infligé, je ne sais pas dans quel endroit j’atterrirais. Si seulement je pouvais le choisir…
Cesquelques mots, je les dédie à ceux qui m’ont aimé et à ceux qui m’ont hais. Aux premiers, je souhaite que mon amour ait été à la hauteur des leurs. Aux seconds, je leur demande pardon pour les offenses que je leur ai exprimé. Ces quelques mots, je les dédie aussi aux âmes perdues, comme la mienne, qui se sont retrouvées malgré eux seuls dans ce monde.

Personne ne peut aujourd’hui m’aider àretrouver le chemin que je me suis imaginé et personne ne pourra demain, me sortir du chemin que je m’attarde à suivre contre mon gré. Je suppose que les choses sont faites ainsi. Combien avant moi ont souffert du Destin ? Combien avant moi sont parti vers l’Inconnu en ne laissant rien aux leurs ? Je ne sais pas. Tout ce dont je suis sûr c’est que mon âme a cessé d’exister au moment ou j’ai cessé dechoisir, c'est-à-dire à ma naissance.
Le Monde m’est toujours inconnu. J’ai toujours pensé que je le détenais et que je pourrais lui résister, mais on finit toujours par lui appartenir. Aux cendres nous finirons… Et elle ? Elle sera toujours là pour accueillir d’autres âmes perdues. Leur donner vie et la leur retirer pour qu’ils finissent entassés les uns sur les autres sur les cendres de leursancêtres. La face de mon monde, celle que j’ai voulu, est tellement différente de celle du Monde dans lequel nous vivons, ou dans lequel nous mourrons.
Mes proches ont toujours essayé de me montrer et m’expliquer la Vérité et le Mensonge. Le monde que je me suis dessiné est un mensonge, mais c’est ma vérité. J’aime le mensonge quand il m’enchante et quand il me convient.
Le chemin que je me suischoisi m’a tourné le dos et aujourd’hui je me trouve dans une impasse.
Je n’ai jamais compris pourquoi le Monde pouvait, si ça lui plaisait, rendre son ennemi un ami. Oh Monde ! Je comprends seulement que tu es entre tes propres mains et que tu choisis tes mensonges pour les rendre vérité. Oh Monde ! Tu traces ton propre chemin et tu fais donc ce qui te plait ! Combien de fois j’ai cru que tu étaisentre mes mains alors que je viens des tiens et que tu fais de moi ce dont tu veux. J’ai pourtant été bon mais Monde, tu m’as abandonné.
J’ai attendu chaque jour de ma vie qu’une mauvaise nouvelle ou qu’une personne vienne m’emporter au-delà vers l’Inconnu alors que c’est l’Inconnu qui attend jour après jours ma venue. J’ai donc perdu tout ce temps à essayer d’expliquer l’inexplicable, à essayerde comprendre l’incompréhensible et à essayer de voir l’invisible. Je viens…
Mais avant que je n’arrive vers tes portes, oh Inconnu, permet moi de finir cette lettre. Permet moi de puiser les quelques neurones qui me restent à expliquer mon existence et non pas la tienne, à comprendre mes actions et non pas les tiennes et à revoir mes souvenirs et non pas les tiens.
J’ai vécu dans mes rêves, ceuxque je n’ai jamais pu réaliser et ceux que personne ne pourrait réaliser et pourtant chaque jour qui passait je tenais à ces rêves comme notre corps tient à l’eau et à la nourriture. Pourquoi ? Je ne sais pas… On dira peut être que c’est pour l’espoir de les voir un jour se réaliser. Mais si alors je n’ai jamais pu les réaliser, ce n’est pas pour l’espoir que j’ai rêvé et que je continue à le...
tracking img