Illusion comique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (489 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Réception de théâtre de ;

« L'illusion comique » a été écrite en 1635. C'est une pièce en cinq actes. Représenté pour la première fois au Théâtre des Marais en 1836. Corneille condense dans cettepièce tous les genres théâtraux, le premier acte est un « prologue », les trois suivant font partie de la comédie, le dernier est une tragédie. Tous cela assemblé nous donne une comédie grâce a sespersonnages comme Matamore digne de la commedia dell’arte.

Ici la mise en scène étudié est celle de Élisabeth Chailloux. Elle nous propose une mise en scène éblouissante, légère et surtoutvigoureuse. Dans ce spectacle très vivant et dynamique, Élisabeth Chailloux fait du public le spectateur de ce père, spectateur du théâtre de la vie de son fils. On est sans cesse surpris par la mise en scèneet le jeu des comédiens, et particulièrement par Clindor interprété par Frédéric Cherbœuf qui donne beaucoup de dynamisme a la pièce et de mystère. Il forme un duo magnifique avec Isabelle interprétépar Raphaèle Bouchard. Derrière chaque scène, s'en dévoile une autre qui nous fait apparaître une autre vérité ou un autre aspect de celle que l'on tenait pour vraie la scène précédente.Qu'est-ce qui est vrai? Qu'est-ce qui est illusion? C'est la question que pose sans cesse Elisaberth Chailloux, où s'arrête le réel et où commence l'illusion?

Un jeu de voilages en tulle qui peuventsuivant l'éclairage être ou non transparents. Fait jouer sur ce qui est vu, entrevu, deviné, le caché/monté, sur l'illusion. Dans cette mise en scène on n'est jamais sur de ce que l'on a vu derrière cesvoiles. Parfois on devine qu'un mouvement ou qu'une ombre.

Le décor est fait de paroi percée de portes ou des projections vidéo en fond de scène. Ça illustrent les différents genres que le metteuren scène voit dans la pièce de Corneille, un registre fantastique au premier acte. Le deuxième, troisième, quatrième actes se déclinent en farce une belle comédie romantique jusqu'au drame, alors...
tracking img