Illusions perdues - balzac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (710 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
IllIllusions perdues (1837 – 1843)

Lucien de Rubempré est le héro type du roman d’apprentissage, jeune et ambitieux. Après avoir conquis la haute société d’Angoulême, il monte à Paris pourréussir, mais échoue. Revenu de ses illusions, il s’apprête à se jeter dans la Charente mais sur sa route il croise un étrange prêtre espagnol, Carlos Herrera. Il s’agit en réalité de Vautrin, un ancienbagnard évadé apparu dans un roman précédent, Le père Goriot.

« Voulez-vous être soldat, je serai votre capitaine. Obéissez-moi comme une femme obéit à son mari, comme un enfant obéit à samère, je vous garantis qu'en moins de trois ans vous serez marquis de Rubempré, vous épouserez une des plus nobles filles du faubourg Saint-Germain, et vous vous assiérez un jour sur les bancs de lapairie. En ce moment, si je ne vous avais pas amusé par ma conversation, que seriez-vous ; un cadavre introuvable dans un profond lit de vase ; eh bien, faites un effort de poésie !… » (Là Lucien regardason protecteur avec curiosité.) Le jeune homme qui se trouve assis là, dans cette calèche, à côté de l'abbé Carlos Herrera, chanoine honoraire du chapitre de Tolède, envoyé secret de Sa MajestéFerdinand VII à Sa Majesté le Roi de France, pour lui apporter une dépêche où il lui dit peut-être : Quand vous m'aurez délivré, faites pendre tous ceux que je caresse en ce moment et aussi mon envoyé pourqu'il soit vraiment secret , ce jeune homme, dit l'inconnu, n'a plus rien de commun avec le poète qui vient de mourir. Je vous ai pêché, je vous ai rendu la vie, et vous m'appartenez comme la créatureest au créateur, comme, dans les contes de fées, l'afrite est au génie, comme l'icoglan est au sultan(2), comme le corps est à l'âme ! Je vous maintiendrai, moi, d'une main puissante dans la voie dupouvoir, et je vous promets néanmoins une vie de plaisirs, d'honneurs, de fêtes continuelles… Jamais l'argent ne vous manquera. Vous brillerez, vous paraderez, pendant que, courbé dans la boue des...
tracking img