Imageries du graal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (659 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Conte du Graal peut être qualifié de modèle littéraire du Moyen Age en ceci qu’il donne véritablement naissance au mythe du Graal, même si la question de ses sources est problématique : mythepromis à une immense fortune littéraire, tant par les Continuations auxquelles son inachèvement donne naissance, que par les romans en prose qui voient le jour autour du thème de la quête du Graal.
Maisà cette influence thématique s’ajoute également un rôle fondateur du point de vue de la technique romanesque. Bien sûr, la versification sera peu à peu abandonnée, au tournant du 13ème siècle, pour laprose. Mais la structure si particulière du Conte du Graal joue un rôle fondateur. Alors qu’on a longtemps négligé la « partie Gauvain » au point de nommer son œuvre Perceval, c’est cette techniqueparticulière de la « conjointure » romanesque qui va devenir une des constantes et des caractéristiques essentielles des proses du Graal.
BnF, français 12576 (2ème moitié du XIIIe), f°261.L’adoubement de Perceval par Gorneman ne peut donc être compris qu’en référence à la société féodale. L’historien Jacques Le Goff a défini les différentes étapes de ce rituel symbolique d’entrée dans le lienvassalique :
[pic] 1. L’hommage, au cours duquel le vassal qui devient homme du seigneur exprime son engagement en affirmant « je le veux » puis en plaçant ses mains jointes entre celles de sonseigneur. Cette importance rituelle du geste est d’ailleurs celle qu’on retrouve dans les miniatures médiévales.
[pic] 2. La foi, que le vassal jure à son seigneur par un baiser sur la bouche puis enprononçant un serment sur la Bible ou sur des reliques. Le vassal est désormais « homme de bouche et de main du seigneur ».
[pic] 3. L’investiture du fief, qui consiste en la remise par le seigneur d’unobjet symbolique à son vassal, et qui doit correspondre à la nature du fief (= « obligation de faire »). Une épée marque ainsi un pouvoir auquel s’attache un droit de violence.
La couleur vermeille...
tracking img