Imaginaires erotiques hygiene

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 47 (11707 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Denise JODELET
Directrice (retraitée), École des Hautes Études en Sciences Sociales [Laboratoire de psychologie sociale, Institut interdisciplinaire d’Anthropologie du contemporain]

(2007)

Imaginaires érotiques de l’hygiène féminine intime. Approche anthropologique”

Un document produit en version numérique par Jean-Marie Tremblay, bénévole, professeur de sociologie au Cégep deChicoutimi Courriel: jean-marie_tremblay@uqac.ca Site web pédagogique : http://www.uqac.ca/jmt-sociologue/ Dans le cadre de: "Les classiques des sciences sociales" Une bibliothèque numérique fondée et dirigée par Jean-Marie Tremblay, professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi Site web: http://classiques.uqac.ca/ Une collection développée en collaboration avec la Bibliothèque Paul-Émile-Boulet del'Université du Québec à Chicoutimi Site web: http://bibliotheque.uqac.ca/

Cette édition électronique a été réalisée par Jean-Marie Tremblay, bénévole, professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi à partir de :

Denise JODELET “Imaginaires érotiques de l’hygiène féminine intime. Approche anthropologique”. Un article publié dans la revue Connexions, 2007/1, n° 87, pp. 105-127.

Mme DeniseJODELET, chercheure retraitée de l’ÉHESS, nous a accordé le 4 juin 2007 son autorisation de diffuser électroniquement cet article dans Les Classiques des sciences sociales. Courriel : denise.jodelet@wanadoo.fr Polices de caractères utilisée : Pour le texte: Times New Roman, 14 points. Pour les citations : Times New Roman, 12 points. Pour les notes de bas de page : Times New Roman, 12 points. Éditionélectronique réalisée avec le traitement de textes Microsoft Word 2004 pour Macintosh. Mise en page sur papier format LETTRE (US letter), 8.5’’ x 11’’) Édition numérique réalisée le 10 juin 2007 à Chicoutimi, Ville de Saguenay, province de Québec, Canada.

Denise JODELET
“Imaginaires

érotiques de l’hygiène féminine intime. Approche anthropologique”

Un article publié dans la revueConnexions, 2007/1, n° 87, pp. 105-127.

Table des matières

Introduction Position de l’hygiène féminine intime dans le cadre et l’histoire des soins corporels La sororité de la femme et de l’eau La peur du sang, âme de la chair La femme nidda et le plaisir différé Femmes au bain : un appel à l’amour ritualisé La femme au harem et la fascination orientaliste Les bains de l’orientomanie : la tribadeet l’odalisque Quand l’impureté de la femme est levée Les toilettes naturelles

Le bestiaire de la sorcière L’aura seminalis et la chevelure La disparition d’un imaginaire érotique autour de la toilette Bibliographie

Denise JODELET “Imaginaires érotiques de l’hygiène féminine intime. Approche anthropologique”. Un article publié dans la revue Connexions, 2007/1, n° 87, pp. 105-127.INTRODUCTION

Retour à la table des matières

Partant de l’idée que le sens érotique d’une production culturelle ne trouve sa pleine expression qu’à la jonction entre l’éveil et la manifestation du désir et le jeu de l’interdit et de sa transgression, le présent article se propose d’examiner un domaine peu exploré de l’imaginaire artistique : celui qui touche aux soins du corps de la femme, à traversune forme spécifique ayant trait à l’hygiène féminine intime. Cette notion recouvre toutes les pratiques centrées sur l’entretien, la propreté et la surveillance de l’état du sexe féminin. Inscrit dans l’histoire plus large de l’hygiène et des soins du corps, cet aspect de la vie féminine a fait l’objet, dans toutes les civilisations, d’une série de règles d’usage qui, dans certains cas, sontstrictement codifiées, et dans d’autres passent par une éducation intergénérationnelle, voire une transmission parfois souterraine entre les femmes. Ces usages présentent la particularité d’un double étayage. D’une part, ils correspondent à l’application d’états de savoirs médicaux et populaires qui ont évolué avec les époques ou ont maintenu leurs traces à travers le temps. D’autre part, ils...
tracking img