Immigration

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6473 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La migration clandestine en MAROC
Lundi 30 mai 2005 par Webmestre
La migration clandestine en MAROC
Introduction:
Décrit comme irrégulière, illégale, clandestine, non autorisée ou de «sans-papiers migration "..., a, au début de ce XXIe siècle, une importance considérable. Il s'agit d'un phénomène mondial, très répandue dans les pays développés comme les États-Unis et en Europe occidentale etdans les pays en développement: l'Asie, avec les tragédies de boat people, Amérique latine, où certains pays comme l'Argentine, le Venezuela, la Colombie et le Mexique sont connus destinations des émigrants en provenance de pays limitrophes, et en Afrique où les frontières héritées de l'ère de colonisation (en particulier, dans certains pays comme le Ghana, le Nigeria, la Côte d'Ivoire etl'Afrique du Sud) ne constituent pas, pour les populations voisines, debout frontières.
Ce phénomène prend une dimension particulière dans la région méditerranéenne, une zone géographique où l'immigration est un enjeu central dans les relations entre les deux rives de la mer.
La migration irrégulière devient la forme dominante des flux migratoires à destination des pays de la Communauté européenne. Ilaffecte aussi les relations entre les deux pays riverains du détroit de Gibraltar og: le Maroc et l'Espagne.
L'examen de cette question révèle le caractère multidimensionnel du problème: l'évolution du phénomène, sa dimension, ses causes et ses motivations et ses implications pour l'avenir.
I. L'évolution du phénomène
Dans cet espace, la migration clandestine n'est certainement pas un phénomènenouveau. Depuis les années 50 et les années 60 et 70, en particulier, il a pris place aux côtés de la migration légale. En France, par exemple, peu de temps après la guerre, l'émigration clandestine en provenance d'Espagne et l'Italie intensifiée. Un scénario assez similaire à ce qui se produit actuellement dans le détroit de Gibraltar a eu lieu dans les Pyrénées: les candidats étaient desmigrants en provenance d'Espagne et du Portugal. Les études existantes sur ces épisodes dramatiques racontent comment les victimes du crime organisé ibérique "passeurs" ont péri dans la neige alors qu'il tentait de traverser les montagnes à la recherche d'une vie meilleure.
Toutefois, il convient de préciser que l'espagnol migration clandestine a eu une autre destination, à savoir le Maroc. Cetteiformation a été rapportée par le quotidien Al Alam du 24 Juin, 1951: «Une patère (une barque de fortune) a coulé près de Salé, ce matin, avec les émigrés espagnols à bord vouloir entrer dans la clandestinité".
Au Maroc, le phénomène de la migration clandestine en Europe liés, a commencé sous le protectorat. Les organisateurs de ces flux programmé par des entrepreneurs français de Metropolis Francevisant à détourner les dispositions du dahir (décret royal) du 27 Septembre 1921 à des moyens illégaux. Cette loi interdit l'ouverture de bureaux de recrutement marocain du travail destiné à travailler en France. Ainsi, le nombre de marocains ayant émigré en France de manière clandestine a atteint 12.000 personnes en 1950 sur un total de 16.000 immigrants. Le taux de migrants en situation irrégulièrea atteint 75% du total.
Dans l'Hexagone, la composante de l'immigration clandestine est devenue importante dans les années soixante et le début des années soixante-dix. En effet, elle a représenté l'essentiel des entrées. La circulaire du 29 Juillet, 1968 a indiqué que «l'importance de l'immigration de travailleurs venant en France pour l'emploi par leurs propres moyens ont continué d'augmenterde 83% pour les six premiers mois de l'année 1968". En comparaison, le pourcentage des entrées irrégulières n'était que de 26% en 1948.
Néanmoins, cette forme d'immigration a été toléré. En effet, il convient de rappeler qu'entre 1950 et 1975, la majorité des pays de destination de la migration clandestine avait accepté cette présence irrégulière et même abstenu de travailler sur les lois pour...
tracking img