Immigration

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (706 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Europe Abonnez-vous au journal Le Monde : 17€/mois
Recevez les newsletters gratuites
Actualités Débats Loisirs Pratique Vous VOTRE INFO Le Monde Les newsletters Les dossiersInternational Planète Europe Politique Société Carnet Economie Médias Sport Technologies Culture Webdocumentaires Examens
Opinions Blogs Chroniques d'abonnés Forums Chats Sondages Radiozapping TélézappingFoot Coupe du monde Rugby Tennis Formule 1 Basket Auto-Moto Cyclisme Voile Sports et société Paris sportifs
Cinéma Livres Voyage Rendez-vous Mode Gastronomie Escapades Spectacles VivreGolf JeuxMétéo Trafic IDF Emploi Immobilier Formation anglais Rencontres Annonces nautisme Location vacances Programme Télé
Votre page Votre blog Vos réactions Vos chroniques Votre classeur Découvrez
l'éditionabonnés
Vos alertes Vos dépêches Le debrief El Pais Plus Découvrez
l'édition abonnés
Les articles du Monde Le journal électronique Les archives Les dessins Les photos du jour Découvrezl'édition abonnés
Check-list Que dit Le Monde ? La 12:15 La Toile de l'éducation Les coulisses de l'économie Découvrez
l'édition abonnés
Dossiers Thématiques Repères Annales du bac Fiches pays Baseélections Découvrez
l'édition abonnés


Calme précaire en Calabre après des violences anti-immigrés
LEMONDE.FR avec AFP | 08.01.10 | 21h49 • Mis à jour le 10.01.10 | 09h36 Réagissez (16)Classez Imprimez Envoyez Partagez
Partagez :


Le calme est revenu à Rosarno, petite ville de Calabre, après de violentes attaques contre des immigrés par la population locale. Le bilan de cesviolences s'établit à 67 blessés, dont 31 étrangers, 17 habitants italiens et 19 policiers, selon l'agence de presse Ansa. Certains étrangers ont été frappé avec des barres de fer, d'autres ont étérenversés volontairement par des voitures, d'autres essuyant des tirs de fusil. Deux blessés graves ont été comptabilisés, selon les services hospitaliers.

D'accord, pas d'accord ? Réagissez à...
tracking img