Impact des investissements en technologies de

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7411 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Impact des Investissements en Technologies de l’Information sur la Performance Financière : Etude Empirique sur un Echantillon d’Entreprises Américaines. Impact of Information Technology Investments on Financial Performance : Empirical Study of an American Firms’ Sample.


Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Mahdia. Tunisie.

Résumé L’économie américaine a connu pendant lapériode 1995-2000 une accélération remarquable de sa croissance ; expliquée principalement par les avancées accomplies dans les technologies de l’information (TI). Cette recherche examine empiriquement la contribution des investissements en TI (ITI) à la performance financière. L’échantillon de l’étude est composé de 92 entreprises américaines, en 1997. Les résultats montrent que nonobstant lesinvestissements croissants en TI, ces derniers n’ont pas, empiriquement, d’impact sur la performance financière. Mots clefs Investissements, technologies de l’information, paradoxe de productivité, performance financière. Abstract During 1995-2000 period, the American economy has been marked by a noticeable stepping up in productivity growth mainly explained by advances in information technologies (IT).This paper examines empirically the contribution of information technology investments to the financial performance. The research sample includes 92 American firms in 1997. The results show that despite increasing IT investments, there is no empirically impact on financial performance. Keywords Investments, information technology, productivity paradox, financial performance.

1 IntroductionLes statistiques économiques aux Etats-Unis ont montré que l’augmentation des dépenses dans les technologies de l’information (TI) ne donnait pas toujours lieu à une amélioration de la productivité. Toutefois, selon la logique de la croissance, les investissements en technologies devraient avoir un effet sur la productivité. On est donc devant un paradoxe. Robert Solow écrit en 1987 : « On peutvoir les ordinateurs partout sauf dans les statistiques de productivité ». La question posée par ce paradoxe est celle de l’impact des TI sur la productivité des entreprises qui les utilisent et par conséquent sur la productivité agrégée. Les recherches sur cette question se sont multipliées dans les années 90 (Alpar et Kim, 1990 ; Brynjolfsson, 1993 ; Loveman, 1994 ; Brynjolfsson et Hitt, 1995,1996, 1998). Les premiers travaux en la matière n’ont pas trouvé un effet significatif distinct des TI sur la productivité (Loveman, 1994 ; Berndt et Morrison, 1995). Dès lors, plusieurs explications ont été proposées pour ce qui a souvent été appelé le paradoxe de Solow en technologies de l'information. Certaines de ces explications ont trait à la méthodologie de recherche employée (Brynjolfsson,1993; Brynjolfsson et Yang, 1996) : mesures inappropriées des inputs et des outputs, délais d'impacts dus aux ajustements et à l'apprentissage, méthodes statistiques inappropriées et bases de données non fiables. Toutefois, des études plus récentes (Brynjolfsson et Hitt, 1996 ; Dewan et Min, 1997 ; Rai et al., 1997) ont souligné l’existence d’une relation positive entre TI et productivité. Parailleurs, Brynjolfsson et Hitt (1996) ont démontré que l’introduction des TI permet un accroissement de la productivité sans toutefois se traduire par une plus-value des actions des entreprises qui utilisent davantage ces TI. Pareillement, Rai et al. (1997) ont trouvé que les ITI ont un effet positif sur la productivité mais n’améliorent pas la performance financière. Shin (2001) affirme quecontrairement à la question sur le lien entre TI et productivité, qui est actuellement résolue, celle relative au rapport entre TI et performance financière ne l’est pas encore. En fait, contrairement aux attentes, l’usage des ordinateurs dans les entreprises s’est amplifié sans pour autant avoir des incidences significatives sur leurs résultats. En d’autres termes, le volume des dépenses engagées dans...
tracking img