Impact des sites sociaux sur l'individu et la société

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3895 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
| |
|IMPACT DES SITES SOCIAUX SUR L’individu et la société |

Réalisé par :

BENJELLOUN Yasmine
EL FADLI Aysha
slaoui youssefintroduction

Le World Wide Web est créé en 1989, annonçant le véritable essor d’internet à partir de 1992. En 1996, le monde compte 50 millions d’internautes alors qu’en 2009, ce nombre a été multiplié par vingt. Ayant une incidence sur la société et ses activités dans son ensemble, ce média a même bouleversé la vie privée de ses membres, allant jusqu’à transformer leur rapport àl’information et à la communication. On peut ainsi parler aujourd’hui de "sociétéInternet".

Grâce à divers outils de diffusion, les contenus rédigés sur les sites et principalement sur les blogs, sont aujourd’hui largement partagés à travers les réseaux sociaux.

[pic]

Ces outils vont permettre à une information d’être plébiscité par d’autres blogs, leaders d’opinion ou simplementinternautes relayant de l’information à leurs réseaux.

Certaines plateformes sociales s’imposent comme incontournables (Facebook, Twitter, Digg, Stumble…) et regorgent d’utilisateurs qui sont à la recherche de contenus intéressant à partager avec leur communauté. Ces plateformes vont alors interagir entre elles, favorisant ainsi la propagation des articles sur la toile via les millionsd’utilisateurs qu’elles possèdent.

L’impact des réseaux sociaux sur les individus

RÉSEAUX SOCIAUX : QUEL IMPACT SUR VOTRE VIE PRIVÉE ?

Du parti politique au club de pétanque de quartier, personne ne s’inquiétait de l’impact des réseaux sociaux « traditionnels » sur la vie privée, considérant bien au contraire qu’il s’agissait d’un facteur de sociabilisation. Selon lepsychologue Abraham Maslow le besoin d’appartenance est fondamental chez l’homme ; Appartenir à un groupe, se sentir protégé, viser la reconnaissance et s’accomplir en temps qu’individu demeurent les bases communes de l’homme d’hier ou d’aujourd'hui alors qu’est-ce qui a vraiment changé ? 

L’apparition massive de groupes sociaux sur internet a révolutionné l’idée que l’on se faisait des relationshumaines. L’individu qui recherche sans relâche ses copains de classes perdus de vue depuis 20 ans, l’ado boutonneux qui à peine sorti des cours ne pense qu’à se ruer sur son PC espérant que les copains qu’il a vu toute la journée seront connectés, la mère de famille inquiète qui s’est imposée dans le groupe d’amis de son fils afin de surveiller ses « fréquentations », le jeune loup aux dents longuefraîchement sorti de la fac rêvant d’une carrière, la petite entreprise désireuse de gagner de nouveaux marchés… tout le monde est inscrit sur le réseau.

La question de la vie privée inquiète beaucoup. Le réseau serait une sorte de vitrine transparente dont nous serions les objets exposés. Il est vrai que la vie privée de chacun est à la portée de tous. Mais ce n’est pas le réseau qui esten cause, mais une impossibilité que nous portons chacun en nous.

- La vie privée, une notion en voie de disparition.

Mercredi 31 octobre 2007, le jeune Kevin Colvin, stagiaire à l’Anglo Irish Bank, a prévenu ses supérieurs qu’il serait absent le lendemain pour «raisons familiales». Le 1er novembre, son patron lui a envoyé sa réponse : «Merci de nous avoir prévenu. J’espère que tout vabien à New York. (Sympa la robe).» En pièce jointe, une photo de Kevin déguisé en fée en train de fêter Halloween. Son patron l’a trouvée quelques heures après la soirée sur le site communautaire Facebook.
L’anecdote fait maintenant le tour d’Internet. Elle est symptomatique du peu d’intimité que le réseau social offre à ses adhérents et des formidables possibilités offertes par la mine...
tracking img