Impact du tourisme au pays dogon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 42 (10401 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dédicaces

Vous avez été au cœur du combat que j’ai mené toutes ces longues années. Je vous dédie ce présent mémoire très chers parents.

Remerciements :

Je remercie le bon Dieu de m’avoir permis de vivre ces longues années d’études. Mes remerciements les plus solennels vont à mes parents qui ont été jusque là au bout de leurs efforts pour que je puisseexceller au terme de mes études. Je remercie également mes camarades, ami (es) et différents professeurs qui ont été très présent dans ma formation.


Sigle des mots et la liste des abréviations

A.P.H : Action pour la Promotion Humaine.
A.T.I : Arrivée des Touristes Internationaux.
D.A.T.A.E : Direction de l’Aménagement et de l’Appui aux Entreprises.
C.R .M.T : Centre de Recherche de laMédecine traditionnelle.
C.S.T : Compte Satellite du Tourisme.
G.A.A.S Mali : Groupement d’animation et Action au sahel.
I.N.P.S : Institut National de Prévoyance Sociale.
M.C.B : Mission Culturelle de Bandiagara.
M.D.T : Multiplicateur de dépense Touristique.
O.M.T : Organisation Mondiale du Tourisme.
O.M.A.T.HO : Office Malien du Tourisme et de l’hôtellerie.
O.N.G : Organisation NonGouvernementale.
P.I.B : Produit Intérieur Brut.
P.M.C : Propension marginale à consommer.
P.M.I.M : Propension Marginale à Importer par Ménage.
P.M.I.T : Propension Marginale à Importer par Touriste
U.N.E.S.C.O : Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture.
U.S.A: United States of America (les Etats Unis d’Amerique)
YA.G.TU: Yam Guiribolo Tumo


SommairePages
Introduction…………………………………………………………………….1

Première partie : Le tourisme comme facteur de développement économique

Chapitre1 : Définitions et évolution du concept………………………………..5
A) définitions………………………………………………………………..5
B) évolutions du concept……………………………………………………9Chapitre2 : l’offre touristique comme source d’accumulation de richesse
A) tourisme et insertion socio-économique des jeunes
B) tourisme et création de richesse

Deuxième partie : Impact économique du tourisme à Bandiagara

Chapitre1 : Les potentialités touristiques de Bandiagara
A) la culture dogon
B) les sites touristiques

Chapitre2 Apport du tourisme dans le développementsocio-économique de Bandiagara
A) le développement des activités commerciales
B) l’insertion des jeunes
C) La contribution aux recettes commerciales
D) les effets pervers du tourisme
E) Analyse des flux touristiques par pays et par trimestre
F) Mesures à prendre pour promouvoir un tourisme durable à Bandiagara

Introduction générale

L’engouement énorme que suscite lesecteur du tourisme doit être contextuel. Depuis fort longtemps un désir de voyage ou de déplacement à de multiples fins animait une bourgeoisie bien confortée par l’époque des « années lumières » dans les sociétés occidentales. De nos jours cette hypothèse de restriction du secteur touristique n’est plus marginalisée grâce à l’émergence d’une économie mieux soutenue par l’accroissement des progrèsscientifiques. Cette économie bonifiée accorde un choix grandissant de loisirs, de libres échanges et de nouvelles libertés de voyages aux travailleurs du monde contemporain.

Les nations de tous les continents perçoivent une place d’élite au tourisme devenu dès lors une locomotive et incontestablement une industrie dont la progression économique est galopante. Elle s’impose commel’un des moteurs de l’économie nationale du nouveau siècle.

Dans les années cinquante, juste après les émeutes de la seconde guerre mondiale, la stabilité s’instaurait, les emplois étaient crées, la médecine se développait, le pouvoir d’achat et le niveau de vie des travailleurs augmentaient. Ainsi le phénomène du tourisme explosait. De 1960 à l’an 2004, le nombre des ATI...
tracking img