Impressions d'initiation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1006 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
IMPRESSIONS D’INITIATION

(Lues en Tenue le 10/02/2011)

Je garde un profond souvenir de mon initiation et au-delà, des moments qui l’ont précédée. Je dirais qu’elle est la conclusion de la procédure de cooptation commencée plus d’un an auparavant et qui s’est achevée par les enquêtes et un autre temps fort, la cérémonie du bandeau.

Pour cette cérémonie d’initiation, j’avais appliqué,comme pour les étapes antérieures, les conseils qui m’avaient été donnés, à savoir ne pas se préparer afin d’arriver vierge de toute attente et ainsi vivre pleinement ce moment.

Toute la journée s’est déroulée dans l’interrogation de ce qui m’attendait et bien que ne sachant rien des épreuves à subir, j’étais réconforté de savoir que j’allais les vivre avec d’autres futurs initiés. D’ailleurs nousnous retrouvons ensemble dans la même pièce, contrairement à la fois précédente et commençons à échanger mais presque immédiatement, nous voila de nouveau confrontés au bandeau et à la séparation. Je comprends alors que l’initiation se vit seul pour nous permettre de nous retrouver face à nous-mêmes et ainsi prendre la pleine mesure de notre engagement.

Survient alors la première épreuve, cellede la Terre, symbolisée par l’enfermement dans le cabinet de réflexion. De la cérémonie d’initiation, c’est de ce moment dont je garde le souvenir le plus net. Le fait de descendre pour se retrouver sous terre dans le cabinet de réflexion me donne le sentiment de m’éloigner de mon univers habituel pour me retrouver dan un monde qui m’est inconnu. Ce sentiment est d’ailleurs renforcé par l’abandonsymbolique de tout ce que nous pouvons avoir de précieux sur nous (bijoux, téléphone…)

L’atmosphère de ce local me paraît très ésotérique mais je n’y prête pas très attention dans un premier temps, concentré sur le travail qu’il m’est demandé de faire et ne sachant pas si j’allais rester longtemps ici et le temps qu’il m’était imparti.

A la réflexion, je me rends compte que ce travail estnécessaire pour me permettre de plonger en moi-même et de m’interroger sur les raisons de ma présence en ce lieu. C’est également la première étape pour tester la fermeté de ma résolution.

Les différents objets déposés dans le cabinet me paraissent étranges et je m’interroge naturellement sur leur signification. Ils me font penser à un cabinet d’alchimiste. Le plus frappant est le crâne quej’interprète comme un élément ayant vocation à nous rappeler que nous ne sommes finalement que poussière. Ceci marque mon premier rappel au sentiment d’humilité qui m’habitera toute la soirée.

Je m’interroge également sur la signification de certaines inscriptions ou gravures que je peux apercevoir. Après quelques minutes de réflexion, je renonce en l’état à en chercher le sens. Elles sontcertainement là pour me rappeler à ma situation de profane et me faire prendre conscience de tout ce que j’ai à apprendre.
L’attente se poursuit alors mais elle me semble moins longue que celle ayant précédé la cérémonie du bandeau et je n’ai pour seul compagnon que mon reflet dans le miroir.

On vient enfin nous chercher et nous voila à nouveau réunis. Nous ne serons plus séparés.

Nous nous préparonsalors à être présentés.

Avoir les yeux bandés, être partiellement dévêtu, déchaussé me donne le sentiment d’être vulnérable et me rappelle là encore au sentiment d’humilité qui doit m’habiter.

Puis vient l’entrée dans le Temple, le dos courbé, là encore en signe d’humilité. Je m’abandonne complètement aux personnes qui me guident et je prends conscience que je dois leur faire confiance pourm’aider dans les autres épreuves qui m’attendent.
Celles-ci se succèdent rapidement, entrecoupées par les questions qui nous sont posées sur la fermeté de notre volonté. Le fait d’avoir les yeux bandés me fait perdre la notion du temps et exacerbe mes autres sens, ce qui a pour effet de me faire vivre ces moments plus intensément, sans que ma vue ne « pollue » mon esprit en attirant mon...
tracking img