Incipit de bel-ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (889 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

L'incipit et l'épilogue sont 2 moments intéressants dans un roman. Ils nous permettent de comprendre les choix narratifs du romancier. Leur comparaison nous renseigne sur laconstruction du roman et sa signification. Ici, le passage constitue l'ouverture du roman de Maupassant, Bel-Ami, publié en1885, roman le plus important après Une Vie. Le titre Bel-Ami est aussi lesurnom donné au personnage Georges DUROY, sur lequel s'ouvre et s'achève le roman, c'est un surnom doux à connotation valorisante pour celui qui le porte. Ce passage va nous permettre d'apporter uneréponse aux questions que se pose tout lecteur de roman : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Nous pourrons ainsi découvrir le portrait de Georges DUROY et les principaux thèmes dans cette première page.

Lectureméthodique

1° axe : Les réponses aux questions que se pose le lecteur en lisant la première page de ce roman

a) De qui ?

Le personnage central est nommé dans la première phrase : "GeorgesDUROY est sorti du restaurant"
Il domine cette première page, il est le sujet de tous les verbes de chaque paragraphe, excepté le 3ème, où il est le sujet des regards féminins qui convergentvers lui.

b) De quoi ?

De sa pauvreté, de sa difficulté à assurer sa subsistance. Le 4ème paragraphe de ce passage est le plus long, et c'est celui dans lequel sont développés tout les calculsapprobatiques, auxquels se livre Georges DUROY. Le champ lexical de l'argent domine, il est annoncé d'ailleurs dès la première phrase : " Quand la caissière lui eut rendu la monnaie de sa pièce decent sous, Georges DUROY sortit du restaurant. " et est surtout présent dans le 4ème paragraphe :
"3 Francs 40, 22 sous au lieu de 30, coûtaient, 1Franc 20, boni, dépense"

c) Où ?

Le mot "Boulevard " et " la rue Notre Dame de Lorette " nous suggère que cette scène se passe à Paris

d) Quand ?

Cela se passe au début de l'été : " On était au 28 juin "
"On" a une valeur...
tracking img