Incipit de candide - voltaire, lecture analytique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (623 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide – Voltaire
Ch1

-le titre : « comment Candide fut élevé dans un beau chateu (=situation initiale), et comme il fut chassé d’icelui (=élémt perturbateur) à rempli les deux roles del’incipit.

IMAGE D’UN CONTE A UN ROMAN PHILOSOPHIQUE

« icelui » = celui la
« château »
à moyen âge à image d’un conte

phrase d’ouverture : « il y avait … » = univers d’un conte, registremerveilleux, où tout peut arriver.

Dans un conte : fil conducteur = accession à l’âge adulte, la prévention/maitrise des dangers de l’amour.

« Thunder-ten-tronckh » sonorités dures
thunder = tonère, nomdu baron ¹ conte = grotesque, risible

+ Nom précis : Westphalie (=Allemagne)à nom du barron a sonorité allemande.

è Registre merveilleux perturbé par l’humour (+ l’ironie) et le réalisme
èVolaitre joue sur deux tableaux : le merveilleux + l’ironie réaliste

· Candide = prénom exotique / inhabituel + prénom qui a un sens : naïveté
· Voix du conteur « je crois » qui donne l’authenticité duconte :: disparaît au fur et a mesureavec l’optimisme, remplacé par l’ironie
· « QUE soixante-et-onze quartiers » ironie qui porte sur la critique de l’aristocratie

PARODIE DES OVERTURES DECONTES

Conte = optimisme à réalisme = lucidité :: grâce à l’ironie

Conte = monde merveilleux
Réalisme = les maux

1. Candide

2 caractéristiques :
- intelligent mais naïf = son caractère
-son statut social = fil conducteur, restriction ridicule « que 71 quartiers », en réalité= fils d’un vrai gentilhomme, mais mère et père de Candide pas mariés car le père ne pouvait pas prouver sonancienté aristocratique à moque l’aristocratie , critique la prétention a la noblesse (riche, mais pas noble)

François-Marie Arovet = roturier
M. de Volaitre = nom de plume, particule nobilitaire2ème paragraphe M. le Baron

- ph. 1 :: hyperbole « un des plus puissant » ¹ platitude de la raison « car son château avait une porte et des fenêtres » à critiquer prétentions nobilitaires
- «...
tracking img