Incipit - rocher de tanios - amin maalouf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (656 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'incipit est le début d’un texte, en général d’un roman. Dans ce cas, l’incipit du « Rocher De Tanios », roman écrit par Amin Maalouf, répond aux attentes du lecteur par la présentation d’un cadrespatio-temporel, la présentation des personnages, la création d’une certaine ambiance et finalement en éclairant le status du narrateur.
Au départ cet incipit nous informe sur le lieu de l’histoire.En effet, l’auteur encre son récit dans un cadre réel comme nous le montre l’utilisation des indices spaciaux réels: “Damas” , “Tripoli” , “Acre” et “Istanbul”. De même il emploie des details “unvillage”, “la plaine orientale”, “la mer” renvoyant aux indications spaciales, qui permmettent au lecteur de mieux s’integrer dans le recit grace à une ambiance réaliste. Il pousse le lecteur a croire quecette histoire a réellement existé, pour cela il utilise le nom “Kfaryabda” pour renforcer cette idée. Le Cadre temporel est egalement evoqué, c’est l’époque des Cheikhs, on en deduis alors que celace situe aux alentours du XIXème siècle. “En ce temps Là” est une indications indeterminée ou encore attemporelle, elle permet de dire que l’histoire se deroule dans une dimension universelle. Maisl’auteur est fixé grace à l’utilistations des titres/ designations telles que “Emir”, “Pasha”, “Sultan D’Istanbul” renvoient à l’époque où le Mont Liban était sous l’empire Ottoman. Ainsi l’histoire sedéroule dans les montagnes libanaises dans un passé recent sous le règne des Ottomans. On a une certaine couleur locale du liban à cette époque.
Par contre, Au niveau des personnages, le narrateur restevague il parle du Cheikh en montrant l’ampleur de ses pouvoirs et l’importances de sa place au sein de la “société” de l’époque. Le cheikh est, visiblement, Craint et aussi respecté par lesvillageois. Il parait non seulement puissant mais autoritaire. Il était aimé par la population : “Ils l’accueillaient par cent formules de voeux, à voix haute à voix basse, cacofonie qui accompagnait...
tracking img