Incipit: sagouin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1191 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
*Biographie de l’auteur : *Zola Émile (1840-1902) L’auteur va alors commencer sa carrière en écrivant plusieurs romans, tel que _Thérèse Raquin_, qui fut son premier succès. Mais sa réputation, fut fondée grâce à L’Assommoir, roman à succès, publié en 1877. Sa maison devient alors lui de rendez-vous des jeunes écrivains, tels que Maupassant.
Ses autres grands romans, comme Nana (1880), Aubonheur des dames (1883), Germinal (1885), etc., permettent l’essor du naturalisme dans toute l’Europe. Ces romans sont ainsi traduits dans une multitude de langues, et lui permettent de gagner des sommes colossales.
Plus tard, Zola s’engage dans l’affaire Dreyfus, avec la publication, en janvier 1898, de l’article « J’Accuse », dans L’aurore, ce qui lui a valu un procès pour diffamation et sonexil à Londres en juillet de la même année.
A son retour en France en 1899, l’auteur est injurié, radié de l’ordre de la Légion d’Honneur, et délaissé par la majorité de ses lecteurs.
L’auteur mourut alors asphyxié par son poêle de bureau. Un hommage fut alors fait durant ses obsèques, au nom de celui qui a eu le courage de jouer sa réputation contre la justice.
Les grandes lignes dunaturalisme Le naturalisme, mouvement littéraire du XIXème siècle, est définit dans sept catégorie :
En littérature, le naturalisme est un mouvement qui s'inspire des principes, des théories ou des méthodes des sciences expérimentales.
En peinture, le naturalisme est un mouvement qui accorde une grande importance au paysage.
Au théâtre, le jeu naturalistecherche à reproduire la nature humaine au plus près.
En philosophie, le naturalisme est la thèse selon laquelle rien n’existe en dehors de la Nature. Dans sa forme contemporaine, le naturalisme accorde une place essentielle aux sciences expérimentales dans la résolution des problèmes philosophiques.
En musique, le naturalisme regroupe différents compositeurs d’œuvresnouvelles ou renouvelées. Ce qui permet la formation de groupes de différents genres ou de style assez original. En le naturalisme est la tendance pour les langues artificielles à reproduire les irrégularités des langues naturelles.
*Choix de ce* roman dans le cadre de la séquence
Caractérisation des personnages Etienne Lantier : C’est avec lui que s’ouvre et seferme le roman. Né en 1846, il est le fils de Gervaise Macquart et de son amant, Auguste Lantier. Mais Gervaise, abandonnée par Lantier, épouse Coupeau, un ouvrier zingueur qui maltraite souvent l’enfant. Etienne dès l’âge de 12 ans, travaille comme apprenti dans une fabrique de boulons. Par la suite, il est envoyé à Lille et devient mécanicien. Au début de Germinal, Etienne a 20 ans. Il erre depuis8 jours sur les routes du Nord, à la recherche d’un travail. Il venait d’être renvoyé de son poste de mécanicien à Lille, pour avoir giflé son patron.
Sur le plan physique, il est brun, poli, l’air fort malgré ses membres menus. Son type méditerranéen le distingue de ses camarades. D’ailleurs Catherine apprécie particulièrement ses moustaches noirs et son visage fin.
Malheureusement, Etienneest possédé d’un mal héréditaire : il souffre dans sa chair de toute ascendance traquée et détrempée d’alcool. Il devient méchant, a même envie de tuer… D’ailleurs, c’est après avoir bu qu’il a giflé son patron de Lille. Pourtant Etienne parvient à se maîtriser et lorsqu’il tue son rival Chaval. Il est alors en état de légitime défense.
Lorsqu’il arrive à Montsou, il est naïf, timide, n’aguère l’expérience des femmes, et confond Catherine avec un garçon. Par la suite, bien que profondément attiré par elle, il se montre hésitant et se laisse devancer par Chaval. Leur amour se nourrit de jeux de regards, de malentendus, de désirs refoulés : jamais il ne la rejoindra dans son lit chez les Maheu alors qu’il sait qu’elle l’attend. Il la possédera enfin après avoir tué Chaval, au fond de...
tracking img