Inconnu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 89 (22130 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Conservatoire National des Arts et Métiers - 2005-2006 Master en Sciences de Gestion, mention Management, spécialité Prospective, Stratégie et Organisation

FICHE de LECTURE
pour l’UE DSY 222 du Professeur Y. PESQUEUX rédigée par Claire GLOANEC

Annie BARTOLI, Le management dans les organisations publiques, Dunod, collection Management public, 2ème édition, 2005.

Bibliographie de l’auteurAnnie BARTOLI (AB) est Professeur de sciences de gestion et co-directeur du laboratoire de recherche en management LAREQUOI de l’Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles, seule ou en collaboration, dont : - BARTOLI A., HERMEL P., Piloter l’entreprise en mutation – Une approche stratégique du changement, Editions d’Organisation, 1986 -BARTOLI A., HERMEL P., Le développement de l’entreprise – Nouvelles conceptions et pratiques, Economica, 1989 - BARTOLI A., Communication et Organisation – Pour une politique générale cohérente, Editions d’Organisation, 1990

Postulats L’ouvrage repose, au moins implicitement, sur un certain nombre de postulats : 1) les organisations publiques ne fonctionnent pas de manière pleinementsatisfaisante. Le contexte dans lequel elles s’insèrent impose des évolutions. 2) la modernisation du secteur public ne devrait pas se traduire par une véritable remise en cause. Elle ne saurait, légitimement comme pratiquement, être le fait que d’une démarche managériale adaptée. Il s’agit ainsi de s’appuyer sur l’existant pour l’améliorer et l’adapter à un contexte en évolution. 3) les organisationspubliques (bien que très diverses) présentent des spécificités telles qu’aucune transposition directe des méthodes et techniques du monde de l’entreprise n’est envisageable.

Hypothèses A mi-chemin entre le manuel et l’essai, l’ouvrage d’AB ne repose pas clairement sur une ou plusieurs hypothèses de travail. Son ambition est d’aider au développement d’un management propre au secteur public. Ils’agit, en premier lieu, de lever les ambiguïtés qui

1

existent autour du terme de management afin d’envisager une application, adaptée aux contextes et enjeux spécifiques, d’un management qui serait « public ». Ensuite, l’auteur s’efforce de démontrer : 1) qu’un tel management existe déjà, qu’il est probablement même antérieur à son développement dans l’entreprise ; 2) que le secteur public,malgré des difficultés évidentes et des limites certaines dans les initiatives menées, évoluent vers un management plus moderne ; 3) que, plus généralement, le mouvement de réforme engagé, tel qu’envisagé, est d’essence managériale et, à ce titre, suppose l’adoption d’une démarche en rapport qui s’appuierait sur une conceptualisation rénovée et adaptée au contexte particulier des organisationspubliques.

Démonstration L’auteur est alors amenée à « revenir aux sources » : celles de la constitution historique de la sphère publique française (racines anciennes, poids du contexte sociopolitico-économique), celles des théoriciens du management (les premiers : Weber, Fayol, et plus tard d’autres comme Simon), celles du mouvement de modernisation de l’Etat (à partir de la fin des années 60 etsurtout depuis les années 80). Elle montre effectivement, parfois à l’encontre de l’image que l’on s’en fait parfois, un environnement public et des pratiques managériales qui évoluent. Elle montre surtout combien la voie choisie, faute de consensus possible sur une autre, est fondamentalement managériale. Dès lors, la modernisation publique gagnerait à adopter plus franchement une dynamique moderneet adaptée, à savoir un management proprement public.

Résumé de l’ouvrage

INTRODUCTION GENERALE : Dans une introduction générale, l’auteur précise la double ambition de l’ouvrage : « aider au développement d’un management propre au secteur public, qui reposerait sur une conceptualisation rénovée et adaptée au contexte » (p. 1-2) d’une part, et déboucher, autant que possible, « sur...
tracking img