Inconnu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3076 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le fabuleux destin de Pierre ServierTom Classe

La circulation était particulièrement difficile dans le centre de Paris, ce matin là, et Pierre Servier dut freiner de toutes ses forces pour éviter une camionnette de livraison qui débouchait de la rue La Boétie, il faillit tomber de son vélo mais continua quand même sa route après s’être fait copieusement invectiver par le conducteur de lacamionnette.
-Et ta mère……..Casse toi avec ta bécane pourrie !!
Le reste était digne de propos célèbres tenus dans les vestiaires de l’équipe de France de foot lors du dernier Mondial.
Pierre Servier venait d’avoir vingt-deux ans, après de nombreux échecs scolaires (classes redoublées, brevet raté, bac repassé deux fois . . .), il avait quitté la région de Lille pour venir s'installer à Paris etainsi poursuivre ses études. Il avait eu la chance de pouvoir s’inscrire à l’Université Paris Panthéon Sorbonne en 1ère année de droit.
Il était de taille moyenne, un peu enveloppé, avec des cheveux courts et noirs. Il était plutôt timide, d'un caractère assez craintif et il avait beaucoup de mal à s'opposer à une idée quelle qu'elle soit.
Il portait une chemise blanche à large col rabattu sur saveste à carreaux et des mocassins à pompons. Pierre avait la nostalgie de la mode des années 60 et il trouvait son bonheur en fouinant dans les petites boutiques du Marché aux Puces de Saint-Ouen.
Pour subvenir à ses besoins et pour payer son loyer, il travaillait chez Speed Food (une chaîne de restauration rapid). Depuis le début de l’année scolaire, le jeune homme faisait la plonge de minuit àdeux heures du matin dans le restaurant Speed Food du Boulevard Saint-Germain, c’était un travail exténuant et il lui arrivait souvent de s’assoupir pendant ses cours à l’université.
Mais, depuis deux semaines, grâce à son ancienneté et peut-être aussi à cause des quelques notions de droit qu’il avait pu acquérir à l’université, il avait réussi à monter en grade et à devenir responsable de lasécurité sanitaire d’un secteur comprenant trois restaurants situés boulevard Saint Germain, rue de Rivoli et rue Réaumur. Tous les jours, entre 11 heures et 13 heures 30 et les après-midi vers 17h45, il devait donc inspecter les cuisines, les entrepôts, les congélateurs, les toilettes et rendre un rapport à la direction générale. En fait, il s’agissait surtout de remplir les cases d’un formulaire toutpréparé. Cette promotion n’avait guère modifié son salaire qui restait toujours aussi misérable et qui lui suffisait à peine à payer son loyer et ses études. Le seul avantage était qu’il pouvait manger pratiquement pour rien : il arrivait à se nourrir avec les restes et les invendus du restaurant. C'était donc Chicken Bacon, Double Cheese, Big Speed Food, Royal De Luxe, Royal Cheese, Cheese Burger, Double Mix, Supreme Cheese..... .tous les jours.
Ce n’était malheureusement pas sans inconvénient car il avait pris presque dix huit kilos depuis le début de son embauche chez Speed Food. Hamburger, frites et boisson sucrée à tous les repas, le résultat était assuré.
*
* *
Pierre quitta la rue de Miromesnil et s’engagea dans la rue du Faubourg Saint Honoré. Ce matin de mai, il y avaitbeaucoup de grosses voitures aux vitres teintées qui pénétraient dans la cour de l’Elysée.
« Ah oui ! se dit Pierre, ce doit être cette fameuse réunion de l’Union pour la Méditerranée dont les journaux nous ont tant parlé. Ceux- là, ils n’iront pas manger chez Speed Food, ce soir ! »
L’idée de voir ces ministres et chefs d’état faisant la queue avec un plateau à la main le fit sourire.
C’était lagrande pagaille place de la Concorde, le passage des véhicules officiels avait complètement paralysé la circulation. Pierre arriva quand même à se faufiler entre les voitures et franchit sans problème le pont de la Concorde.
Le boulevard Saint Germain était plutôt calme et Pierre arriva enfin en vue du Panthéon dont le fronton triangulaire était éclairé par les rayons du soleil matinal.
Pierre...
tracking img