Inde et animaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2750 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DOSSIER
INDE

Un Pays, des animaux et des Hommes

Et plus spécifiquement La vache sacrée en Inde

[pic]
Sommaire

Un pays, des animaux et des hommes et plus spécifiquement la vache sacrée en Inde…………………………………………………………………2

Les animaux et les hommes en Inde………………………………………..4

L’inde : lieu de cohabitation entre l’homme et l’animal………………….4

Uneréelle volonté de sacraliser la nature animale dans la religion hindoue 5

La vache « sacrée »…………………………………………………………...7

L’origine de la « vache sacré » et sa symbolique 7

L'Interdiction de tuer la vache à des fins alimentaires : réalité ou simple utopie ? 9

Conclusion…………………………………………………………………….11

Sources………………………………………………………………………..12

[pic]

Les animaux et les hommes en IndeL’inde : lieu de cohabitation entre l’homme et l’animal

[pic]

En Inde, la relation entre l'homme et l'animal est assez particulière et revêt une grande importance. En effet, depuis toujours, et à tous les niveaux de la société, on retrouve de façon omniprésente les animaux dans la vie quotidienne des indiens. Et cela quelque soit leur importance ; du plus petit, le moustique,jusqu'au plus gros, l'éléphant. Entre ces deux extrêmes, on retrouve toute une foule de créatures habitant les campagnes, et aussi, plus étonnamment, les villes.

La plus célèbre d'entre elles est indiscutablement la vache sacrée que l'on rencontre un peu partout en Inde, promenant son espèce de nonchalance, et paraissant complètement indifférente à la cacophonie ambiante de la vie citadine.[pic]

Dans les villes, elles semblent se contenter d'une d’une nourriture peu riche et très peu conséquente ; une peau de banane, quelques légumes chapardés sur l'étal d'un marchand, elles ne rechignent que très rarement sur ce qu’elles trouvent sur leur chemin. Elles mangent peu de végétaux réservés à l'homme, mais mangent surtout des déchets impropres à la consommation humaine. Il n'y adonc pas de concurrence entre vaches et hommes.

Parfois, certains restaurants déversent les restes de la journée dans la rue. Pour leur plus grand bonheur, ces « drôles de dames » en profitent pour se faire un repas digne d’un véritable festin.

Mais les vaches ne sont pas les seuls animaux nettoyeurs de la rue, elles sont aidées en cela par les cochons, les chèvres, les chiens... Ceux que l’onappelle vulgairement « les nettoyeurs des villes » proviennent aussi généralement du ciel. Effectivement, les corbeaux, vautours, et autres rapaces n'hésitent pas à investir les rues à la recherche de nourriture.
 Bien d'autres animaux partagent la vie quotidienne des indiens, comme l’écureuil rayé que l’on retrouve très souvent dans les parcs, sur les murs et dans les arbres des villes. Lessinges, quant à eux, n'hésitent pas à escalader les maisons et à chaparder la nourriture de la main même des personnes.
Le paon, oiseau magnifique originaire des jungles de l'Himalaya, est également très répandu, et son cri strident est communément entendu dans la campagne indienne. Il a d'ailleurs été choisi comme l'oiseau national du pays.

L'Inde est avant tout une terre d'animaux sauvages quiinspira à Kipling le fameux "Livre de la Jungle". D'ailleurs, le mot jungle vient de "jangal" ("forêt" en Hindi). Depuis toujours, les éléphants, les ours, les loups, les panthères, les singes, les pythons, les vautours et bien sûr le tigre royal, (et bien d'autres encore), ont habités la belle nature de ce pays. Encore aujourd’hui, l’Inde est une des dix terres au monde qui possède le plus grandnombre d'espèces animales.

Une réelle volonté de sacraliser la nature animale dans la religion hindoue

Même si le caractère éminemment sacré de la vache en Inde est incontestablement connu de tous, elle n'est pas, et de loin, la seule à partager le statut d'animal vénéré dans la religion hindou. En effet, les adeptes, les croyants de cette religion ont une forte tendance à idolâtrer le...
tracking img