Induction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1142 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Réflexion sur l´induction

Induction es un mode de raisonnement qui consiste à tirer une conclusion, par la généralisation à partir des cas particuliers. Pour Francis Bacon induction était le fondement même de la méthode scientifique et un outil nécessaire pour l´interprétation correcte de la nature. Mais ce principe était dévenu un des problèmes fondamentaux de la philosophie des sciences. Jevais essayer donc à faire une petite synthèse des arguments contre la validité de l´induction comme un outil dans la découverte scientifique et ma réflexion va ensuite porter sur la question : Utilisation de l´induction, est-t-elle justifiable dans la science ?
Même si le terme l´induction n´apparait en aucun lieu dans l´Enquete sur entendement humain, Hume problematise se mode de raisonementclairement en se posant la question : « Pourquoi tirons nous de mille cas une inférence que nous sommes incapables de tirer d´un seul cas, qui ne difére à aucun égard des précédents ? » Il argumente qu´en faisant cela, l´espirit humain toujours fais un pas dans son raisonnement qui dépasse expérience telle quelle se présente aux sens ou a la mémoire, et que ce pas n´est pas fait par le raisonnementlogique mais par l´habitude. Réponse de Hume à ce problème est de faire valoir que, plutôt que la raison,c´est l'instinct naturel qui explique la capacité humaine à faire des inférences inductives. « La passion philosophique..est exposé..à cet incovénient que, bien qu´elle vise à corriger nos moeurs et à déraciner nos vices, il se peut qu´elle ne serve, ..., qu´à encourager une inclinationprédominante et à pousser l´espirit, avec une résolution plus déterminée, du côté qui l´attire trop déjà par l´effet des tendances et inclination de son caractère naturel. » Pour compenser ces dispositions naturelles, il souligne la nécessité de « doute » et de « suspension de jugement » dans la philosophie qui est propres à la philosophie sceptique.
Depuis, plusieurs paradoxes de induction ont étésdécrits illustrant le probleme de l´induction. Le paradox du Corbeau, inventé par Hempel, illustre bien comment raisonnement par induction aboutir à des fins contradictoire au bon sens. Il s´agit de celle-ci: Un observateur est confronté à une grande quantité de corbeaux qui sont tous noir. Il arrive à en induire une proposition suivante : « Tous les corbeaux sont noir. » Par usage du régle logiquede la proposition contraposée on obtient la proposition: «Tout ce qui n´est pas noir n´est pas un corbeau. » qui est logiquement equivalente à la première. Tout observation qui renforce la probabilité de la première, renforce aussi bien la séconde et vice versa. Ainsi, par exemple, l´obervation d´un pomme vert renforce la vérité du fait que tout les corbeaux sont noir, en dépit du fait qu´on neconcois pas une claire relation entre ces deux fait.
Irving John Good en ajoute un courieux exemple par rapport a la connaissance de fond, qui peut dans certains cas avoir influence sur la conclusion induite. Ainsi il peut arriver à l'égard de cette connaisance que l'observation d'un corbeau noir en effet diminue la probabilité que tous les corbeaux sont noirs. Pour illustrer cela, supposonsqu´il y a deux mondes et que nous savons que nous sommes dans l'un ou l'autre des deux mondes,mais on ignore dans lequel. La seule chose que nous savons d'avance est ce-ci : dans le premier monde il ya une centaine de corbeaux noirs, pas de corbeaux non noirs, et un million d'autres oiseaux, et que dans l'autre monde il y a mille corbeaux noirs, un corbeau blanc, et un million d'autres oiseaux. Unoiseau est sélectionné au hasard parmi tous les oiseaux dans notre monde. Il s'avère être un corbeau noir. Ceci est une forte indication que nous sommes plus probablement dans le deuxième monde (où il y a un nombre plus important des corbeaux par rapport aux autres oiseux et dans lequel ne sont pas tous les corbeaux noirs). Autrement dit, notre rencontre d´un corbeaux noir renforce la vérité de...
tracking img