Inegalite hommes femmes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3239 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet Inégalité entre hommes et femmes

Certaines personnes blâment souvent les féministes, leur reprochant d'être allées trop loin dans les revendications des droits des femmes (droit à l’avortement par exemple), jamais les misogynes tels que Rousseau, Napoléon Ier, qui considéraient les femmes comme des êtres naturellement inférieurs, ou encore les religieux qui les assimilaient au diablen’ont été condamné dans leur propos. Ces hommes ont souvent avancé de multiples arguments afin d'assujettir les femmes. Du faite de ces préjugés et bien d’autres encore, l’on continu a assisté dans plusieurs sociétés, que le rôle de la femme dans les domaines domestique, professionnel, social est toujours en recul par rapport à celui des hommes. Aujourd’hui encore, dans certaines sociétés les femmesn’ont droit à aucune reconnaissance. Cependant, dans les sociétés démocratiques dont la France, l’idée de l’égalité parfaite fait son chemin car les inégalités entre les femmes et les hommes sont sans cesse combattues. Elles sont néanmoins au cœur d’un débat intense : à la thèse de la réduction des inégalités entre hommes et femmes s’oppose celle de leur persistance. Afin de mieux comprendre lestermes de ce débat, nous nous sommes posés la question de savoir : existe-il une tendance à la réduction des inégalités entre homme et femmes dans nos sociétés contemporaines? Quels sont les facteurs qui attestent d’une certaine réduction des inégalités entre les femmes et les hommes ? Quels sont les obstacles que rencontre ce processus ? Dans le but d’apporter une réponse claire à cette question,nous nous proposons d’analyser dans une première partie la thèse selon laquelle, il existerait une tendance à la réduction des inégalités entre homme et femmes dans nos sociétés contemporaines (I), dans une seconde partie nous démontrerons que ce processus semble rencontrer des limites (II).

I. Il y a une tendance à la réduction des inégalités entre
les femmes et les hommes.

Dans nossociétés démocratiques l’on assiste à une égalisation progressive des droits et des conditions des femmes (A), cela sous l’influence de plusieurs facteurs (B).

A. Une égalisation progressive des conditions et des droits

Historiquement, la plupart des sociétés ont transformé une différence naturelle, entre l’homme et la femme, en une inégalité presque naturelle puisque admise dans laconscience collective comme normale.
Les inégalités hommes/femmes sont multiples. Dans la sphère privée, ces inégalités se traduisent par un partage inéquitable des tâches domestiques en faveur des hommes. Dans la sphère économique, les femmes sont plus touchées par la précarité, le chômage, sont surreprésentés dans le secteur tertiaire qui concentre les plus faibles salaires et ont en moyenne un salaire30% inférieur à ceux des hommes. En ce qui concerne la sphère politique, les femmes accèdent difficilement à des postes à responsabilité.
Or, depuis l’avènement des sociétés démocratiques, ces inégalités ont tendance à se réduire progressivement. Le modèle égalitaire est promu, la femme, qui était considérée comme une mineure vis-à-vis de son mari depuis 1804, accède peu à peu à l’égalité enmatière de droit civil. Elle peut exercer une activité professionnelle sans le consentement de son mari à partir de 1965 et peuvent jouir librement de leurs revenus. Ce qui se traduit au niveau économique, par un relatif rééquilibrage des situations entre femmes et hommes sur le marché du travail. De par l’entrée massive des femmes sur le marché du travail, on assiste à une féminisation de lapopulation active, depuis les années 1970. L’écart entre le travail professionnel masculin et le travail professionnel féminin s’est réduit.
Les femmes, qui gagnaient en moyenne un tiers de moins que les hommes en 1951, ont réduit cet écart à un 5ème en 2006 selon l’enquête formation et qualification professionnelle 2006de l’INSEE. Elles ont investi des métiers qui étaient autrefois quasi...
tracking img