Inegalites

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2180 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans quelle mesure la lutte contre les inégalités est elle justifiée dans les sociétés démocratiques modernes?

Les démocraties modernes ont une « passion pour l’égalité » nous dit le penseur français Alexis de Tocqueville. Ce qui est en effet très juste car le principe démocratique fondamental, figurant sur le premier article de la Déclaration des Droits de l’homme, proclame tous les hommeslibres et égaux en droits. En revanche, cela n’empêche pas la persistance et le développement d’inégalités économiques, sociales et culturelles, que les sociétés démocratiques modernes essayent de combattre, au nom de ce principe d’égalité.

Alors, effectivement, il y a beaucoup d'inégalités dans la société moderne, ce qui pose la question non seulement de leur lutte mais de la justification decette lutte : au nom de quoi tolère-t-on des inégalités ? et à quel point sont elles tolérables ?

Pour comprendre ce problème, nous allons d'abord étudier ce qu'on appelle l'idéal démocratique, c'est-à -dire les différentes conceptions de l'égalité visées par les démocraties. En suite, on verra dans une seconde partie que l'égalité n'est pas toujours juste, et les inégalités ne sont pastoujours injustes, par où on voit apparaitre le débat classique libéraux-keynésiens, qui nous permettra de mieux visualiser les deux réponses à la question : faut il lutter contre les inégalités ?

I. Toutes les sociétés démocratiques justifient la lutte contre les inégalités au nom de l'égalité, mais une égalité qui est conçue de plusieurs façons.
Nous associons la démocratie à l’égalité nonseulement parce qu’elle même en est preuve d’égalité (donnant une voix à chaque citoyen), mais aussi parce que les gouvernements démocratiques ont l’obligation de viser comme objectif un idéal égalitaire. Ce dernier est pourtant conçu sous trois formes d’égalité : l’égalité de droit (A), de chances (B) et de fait (C).

A. L’égalité de droit est le principe fondamental de toute démocratie
Ladémocratie est strictement associée à la liberté (doc 1), notamment la liberté de parole, d'opinion, et la liberté de vote. Cependant, la démocratie a aussi un lien très étroit avec l’égalité. D'abord parce que la démocratie est elle-même un principe d'égalité. En effet, ceci s’explique par le simple fait que politiquement chacun dispose du même pouvoir, du même poids, du moment qu’il a son droit de vote.Et puisque nous sommes tous égaux, les préoccupations d’un gouvernement démocratique doivent viser l’accès majoritaire si ce n’est général de la population à un bien être.
C’est le principe d’égalité des droits, c'est-à -dire l'égalité devant la loi, qui consiste à garantir à chacun le même ensemble de droits. Autrement dit, c’est l’idée que tous les hommes ont les mêmes possibilités d’actionface à la loi.
L’idée d’égalité, à la base des sociétés démocratiques, est née de la Révolution Française qui a mis fin aux privilèges de la noblesse et à l'hérédité des positions. On passe d'une société d'ordres (société féodale) à une société démocratique dans laquelle tous les individus ont les mêmes droits. Pourtant, l’égalité de droit n’est pas suffisante comme objectif à viser dans la luttecontre les inégalités. Il sera question de deux autres concepts d’égalité au nom desquels les démocraties mènent cette lutte.

B. Or, les démocraties libérales envisagent plutôt une égalité de chances (équité)

On appelle équité la recherche de l’égalité de chances en vue d’une véritable réduction des inégalités sociales. Ainsi, non seulement on donne à chacun le droit d'accéder à n'importequelle position sociale ou à n'importe quel bien, mais en plus on garantit à tous les mêmes chances d'accès au départ. Alors chacun a un avenir à construire. En fait, on parle de méritocratie, car les positions sociales plus favorisées sont accessibles à tout le monde mais on y arrive par le mérite et le travail personnel. De telle sorte qu’on encourage énormément l’effort et le travail, ce qui...
tracking img