« Influence de la civilisation orientale sur la société européenne médiévale (du moyen âge) »

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4719 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
A.L.G.D.G.A.D.L’U

« influence de la civilisation orientale sur la société européenne médiévale (du moyen âge) »

Le terme «moyen âge » fut pour la première fois utilisé par les humanistes, en 1469, l’expression figure en latin « MEDIA TEMPESTAS », dans la correspondance de l’évêque d’Aléria, premier bibliothécaire du Vatican. Au XVIIème siècle, le Moyen Age a été défini par l’époques’écoulant du IVème au XVème siècle par opposition à la Renaissance qui l’aurait suivi. Au XVIIIème les écrits de Joseph DE MAISTRE ont apporté un traitement historiographique plus généreux. En français, l’adjectif correspondant à «Moyen Age » est « médiéval ». Cependant, l’expression « Moyen Age » ne veut rien dire en tant que telle. Elle vient de l’expression latine medium oevum qui signifie « âgeintermédiaire » ou « âge moyen »entre différentes époques. L’historiographie contemporaine a plutôt tendance à considérer la Renaissance comme une période de transition entre époque médiévale et époque moderne, aux limites chronologiques assez floues ( plus ou moins entre 1420 et 1630). On peut donc parler à bon droit d’une période médiévale de la Renaissance.
A l’époque de Charlemagne eurent lieu lespremiers contacts avec les peuples de confession musulmane ; essentiellement par les guerres dans les marches d’Espagne. Lorsque les abbayes furent pillées per les Vikings. Cependant, les hommes de l’époque de Charlemagne ne faisaient pas la différence entre les Sarrasins et les autres peuples envahisseurs. Tous étaient considérés comme « païens » ou « infidèles ». En 985, un afflux de connaissancesscientifiques et techniques arrive en Catalogne par des catalans qui étaient des mercenaires du Vizir de Cordoue « Al-Mansur » et qui sont revenus en Catalogne ramenant avec eux des techniques agricoles connues dans le califat de Cordoue, comme les moulins pour irriguer la terre les échanges commerciaux avec le califat et le monde méditerranéen augmentent rapidement. Il en résulte une pousséephilosophique et technique dès la fin du Xème siècle à travers l’Europe déjà avant le début des croisades. C’est surtout par l’Espagne que la culture arabe pénètre en occident et essentiellement donc par la Catalogne.

C’est avant tout sur le christianisme que se fondait la civilisation de l’Europe médiévale, ancrée dans le passé gréco-latin, judéo-chrétien et « barbare ».
Que l’on regarde versBysance ou vers Rome, la civilisation médiévale était d’abord une civilisation chrétienne. C’est dans le christianisme que s’est opéré la fusion de traditions intellectuelles et artistiques d’origines très diverses.
Si nous abordons les fondements de la civilisation médiévale parmis toutes les influences qui ont convergé vers l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, nous pouvons retenirtrois traditions ;
1* la Tradition antique, Gréco-Romaine, représente la première source de la civilisation de l’Europe, les legs de la phase méditerranéenne de son histoire, cet héritage de première importance apparaît comme voilé, filtré lors des avatars des invasions et de la christianisation. Sur le plan artistique, Grecs et Romains avaient excellé principalement dans le grand art de bâtir enmatériaux nobles et dans la sculpture. Dans le domaine de la pensée, la philosophie grecque, celle de Socrate de Platon et d’Aristote, prenant l’homme pour la mesure de toute chose, avait exalté les possibilités de la raison et défini les méthodes de la connaissance ; mais pour les adeptes du christianisme, religion révélée, toute connaissance vient de Dieu, et la foi est plus importante que laraison. Grecs et Romains avaient aussi posé les règles de l’art de parler et d’écrire en une langue pure et précise que ne possèdent plus les hommes du moyen âge car entre les monuments détruis et les bibliothèques pillées, manuscrits perdus, ne reste qu’une infine partie de la culture antique. Mais un sauvetage d’un grand nombre de manuscrits a pu se réaliser tout en étant récupéré en...
tracking img