Informatique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1040 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Alors que le matériel informatique a fait, et continue de faire, des pro-
grès très rapides, le logiciel, l'autre ingrédient de l'informatique, traverse
une véritable crise. Etant donné que cette crise a été décelée en 1969 déjà et
qu'elle dure toujours, il serait plus approprié de parler d'une maladie chroni-
que.
La crise du logiciel (software crisis) peut tout d'abord se percevoir àtravers ses symptomes:
• Le coût de développement d'un logiciel est presque impossible à
prévoir et le délai de livraison n'est que rarement respecté. On cite
ainsi dans la littérature des dépassements moyens du coût budgeté et
du délai prévu respectivement de 70% et 50%.
• La qualité du logiciel livré est souvent déficiente. Le produit ne
satisfait pas les besoins de l'utilisateur, il consommeplus de ressour-
ces que prévu et il est à l'origine de pannes.
• La maintenance du logiciel est difficile, coûteuse et souvent à l'ori-
gine de nouvelles erreurs. Mais en pratique, il est indispensable

1

d'adapter les logiciels car leurs environnements d'utilisation chan-
gent et les besoins des utilisateurs évoluent.
• Il est rare qu'on puisse réutiliser un logiciel existant ou un deses
composants pour confectionner un nouveau système, même si celui-
ci comporte des fonctions similaires. Tout amortissement sur plu-
sieurs projets est ainsi rendu impossible.

La crise du logiciel a ensuite des conséquences économiques:
aujourd'hui le coût du logiciel est supérieur à celui du matériel. Même si des
chiffres précis font défaut, les experts sont unanimes quant à latendance:
partant d'une proportion 50%-50% en 1965, et passant par 70%-30% en
1975, ce rapport avait atteint 80%-20% en 1985. Mais pas seulement en pro-
portion, en valeur également, le coût du logiciel croît à une vitesse vertigi-
neuse. On peut montrer que cette inflation des coûts est surtout due aux frais
de maintenance, situés actuellement entre 40% et 75% du coût total d'un
systèmeinformatique (matériel et logiciel). Or ces frais de maintenance
résultent avant tout de la qualité déficiente du logiciel, au moment de sa
livraison déjà ou après qu'il ait évolué.
La raison de fond de la crise du logiciel réside dans le fait qu'il est
beaucoup plus difficile de créer des logiciels que le suggère notre intuition.
Comme les solutions informatiques sont essentiellement constituées decomposants immatériels, tels des programmes, des données à traiter, des
procédures et de la documentation, on sous-estime facilement leur com-
plexité. Déjà la taille des programmes montre que cette complexité est sou-
vent bien réelle: un million de lignes pour un logiciel de commande et de
navigation d'un avion moderne, le décuple pour une station orbitale.
Pour maîtriser la complexité dessystèmes logiciels, il convient de pro-
céder selon une démarche bien définie, de se baser sur des principes et
méthodes, et d'utiliser des outils performants. On arrive ainsi à gérer des
projets complexes et à élaborer scientifiquement des solutions. Le génie
logiciel (software engineering) cherche donc à établir et à utiliser des princi-
pes sains d'ingénierie dans le but de développeréconomiquement du logiciel
qui est fiable et qui fonctionne efficacement sur des machines réelles.
Arrivé à ce point, il nous semble important de définir un certain nom-
bre de notions inhérentes au génie logiciel.
Commençons par la notion de logiciel. L'Organisation internationale
de normalisation, appelée brièvement ISO, a défini en 1981 le logiciel
(software) comme une création intellectuellerassemblant des programmes,
des procédures, des règles et de la documentation utilisés pour faire fonc-
tionner un système informatique. Pour renforcer le caractère intellectuel du
logiciel, l'ISO précise en plus que le logiciel existe indépendemment des
supports utilisés pour le transporter, ce qui sous-entend qu'il ne faut pas con-

2

fondre le logiciel avec son support.
Le mot génie,...
tracking img