Infos rlc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 69 (17149 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
T R AC É S

12
FIN DE CHANTIER
135 e a n n é e 1e r j u i l l e t 2 0 0 9
Bulletin technique de la Suisse romande

sia

E R I A M

5

É D I TO R I A L
Une expérience hors du commun
Jacques Perret

6

G É N I E

C I V I L

Réalisation et suivi de la grande coque
Hugues Bihan et Michel Capron

M a r i a g e c a c h é e n t re b o i s e t a c i e r
Vincent Haesler etJean-Marc Ducret

22 P H Y S I Q U E D U B Â T I M E N T
Ve n t i l é n a t u re l l e m e n t
Pierre Jaboyedoff

M

26 I N F O R M A T I O N S S I A

O

32 C O N C O U R S 34 M E M E N T O

S

36 P R O D U I T S N O U V E A U X 38 D E R N I E R M O T
B o u r re a u d e s t i m b re s
Eugène

Paraît chez le même éditeur : TEC21 n o 25 – 19 juin 2009 / Naturnaher Waldbau / DieNaturkräfte im Wald optimal nutzen / Von der Natur lernen n o 24 – 12 juin 2009 / Auf lange Sicht / Bildung für nachhaltiges Bauen / Interview A. Deplazes / Landschaftsarchitektur

Patio du Rolex Learning Center (Photo Alain Herzog)

Notre bureau, actif dans les domaines du génie-civil, des structures, du génie parasismique, de l’hydraulique et de l’épuration, recherche deux ingénieur(e)s

pourcompléter son secteur «ouvrages et bâtiments». Nous vous offrons une place de travail dans une équipe jeune et dynamique, une activité adaptée à votre formation et un environnement de travail agréable. Si vous êtes intéressé, transmettez-nous un dossier de candidature à l’adresse suivante : BISA - Bureau d’Ingénieurs SA Avenue du Rothorn 10 Case postale 92 3960 Sierre Les candidatures seronttraitées avec discrétion.

Für unser Büro in Basel suchen wir per sofort oder nach Vereinbarung

ENTWURFSARCHITEKT/IN
Gerne erwarten wir Ihre schriftliche Bewerbung

ZWIMPFER PARTNER Architekten SIA Rita Martin St. Alban-Anlage 66, 4052 Basel rita.martin@zpa.ch, www.zwimpferpartner.ch

Jacques Perret

Une expérience

hors du commun

Il y a une année, alors que seule la première coquedu Rolex Learning Center était achevée, nous avons dit en quoi ce projet novateur pourrait servir à la formation des jeunes. Si les critiques émises autour du bâtiment prouvent que cette opinion n’est pas du goût de tous1, nous souhaitons réaffirmer ici notre enthousiasme pour un bâtiment qui marquera à coup sûr le paysage architectural suisse. Alors qu’on en est aux finitions, la forme définitivedu futur bâtiment central de l’EPFL est aujourd’hui visible. Et force est d’admettre que le résultat s’annonce fascinant. De l’extérieur tout d’abord, les fabuleuses courbures des coques ont indéniablement été mises en valeur par la toiture et les façades : une onde semble circuler sous le bâtiment, donnant l’illusion d’un soulèvement éphémère empreint de légèreté ; d’une sorte de mouvance encoreaccentuée par les trous irréguliers de la toiture. Les reflets sur les vitrages des façades – en particulier dans les patios – créent ensuite, par des jeux de transparence, une confusion entre image et réalité. Mais c’est sans doute à l’intérieur du bâtiment que l’originalité des formes se révélera la plus inattendue. En effet, si l’efficacité fonctionnelle des espaces intérieurs reste à prouver,les parcourir sera sans doute une expérience inédite. On pense ici d’abord à la perception visuelle et physique des ondulations : alors qu’on est habitué à voir un bâtiment rigidement divisé par ses murs, ce sont ici ses planchers et sa toiture qui conditionnent la lecture de l’espace. Pour découvrir, il n’est pas question d’ouvrir des portes et de traverser des murs, mais de franchir descollines. Contrebalançant cette division de l’espace, la transparence des patios crée quant à elle des raccourcis visuels entre des lieux qui semblent à priori séparés : il faut trouver son cheminement pour y accéder. Finalement, les hautes baies vitrées offrent des visions aussi variées que surprenantes, avec d’un côté les paysages lémaniques et, de l’autre, l’intérieur des patios et la structure...
tracking img