Ingenieur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4431 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 3 : Etat actuel de l’énergie solaire
-------------------------------------------------

Sur le long terme, les prix du charbon, du gaz naturel et du pétrole augmentent avec l'épuisement de la ressource. Le solaire apporte une source inépuisable d'énergie et la commission européenne pour les énergies renouvelables prévoit que l'énergie solaire représentera une part de 20 % dans lesénergies renouvelables, celles-ci devant apporter 20 % de l'énergie en 2020 et 50 % en 2040. Donc l’énergie solaire est un besoin universel d’où on parlera dans la suite de son aspect économique, du développement thermique dans les différentes régions du monde et surtout au Liban.

3.1-Aspect économique

Les systèmes de production d'énergie solaire ont un coût proportionnel quasi nul : il n'y apas de combustible, seulement des frais (entretien, gardiennage, réparation ...) qui dépendent très peu de la production. Il faut cependant tenir compte des coûts d'investissement, beaucoup plus élevés que pour les techniques fossiles ou les autres renouvelables (éolien, hydraulique,...). L'usage de capteurs thermique permet de produire de l'eau chaude sanitaire à faible coût. Une foisl'installation réalisée, l'entretien est très peu coûteux et permet de faire des économies substantielles de combustible fossile ou d'électricité. Les avantages du chauffage solaire et du chauffe-eau solaire sont variés d’où respecter la planète et la santé humaine, en plus que chaque 1 m² de capteur permet d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 200 à 300 kg de CO2 par an. En parallèle, économiser 30 à 60 %sur la facture de chauffage, en plus du chauffage de la piscine pendant la belle saison et la chaudière de la maison se repose 6 mois dans l’année. De même on va être à l’abri des fluctuations du prix des énergies fossiles.

Fig-6 : Comparatif sommaire du coût des énergies: le solaire champion toutes catégories !
La figure comparative des énergies ci-dessus montre un ordre de grandeur du coûtde chauffage d'une habitation en multipliant le coût de l'énergie (euros par kWh) par la consommation (en kWh/an). Ces Coûts observés en novembre 2007 (en euros TTC par kWh) tenant uniquement compte du rendement des appareils et calculés pour le chauffage d'une maison individuelle de 100m2 avec une isolation moyenne. La production d'eau chaude sanitaire pour une famille de 4 personnes va être 16000 kWh/an. On parle dans ce cas des rendements de chaudières neuves. En revanche, pour la production d'électricité, le coût de l'installation est important pour solaire thermodynamique ou très élevé pour le photovoltaïque, et ces techniques ne sont pas encore mature pour une généralisation. De nombreux pays ont donc mis en place des systèmes d'incitation financière sous forme de détaxation, desubventions, ou de tarifs avantageux pour le rachat de l'énergie produite. Le prix du kWh produit par une installation solaire photovoltaïque dépend des coûts fixes liés à l'investissement initial: l’achat du matériel et les travaux, de la quantité de l'énergie solaire reçue par l'installation, du rendement de l'installation et surtout de la durée considérée pour l'amortissement de l'investissement.Par exemple :
* Pour une installation domestique de 3 kW produisant 3000 kWh/an, et ayant coûté 6 €/W, le kWh coûte 58 centimes; le prix descend à 40 centimes si on obtient 4500 kWh/an (zone bien ensoleillée, comme en Corse par exemple) et monte à 72 centimes si la production n'est que 2500 kWh/an (zone moins ensoleillée : nord de la France, Belgique).
* Pour une centrale solaire telle quecelle d'Amareleja en Portugal, ayant coûté 261 millions d'euros et produisant 93 GWh/an, soit 2.8 € par kWh/an, le coût du kWh peut être estimé à 28 centimes.
* Pour le projet de centrale photovoltaïque à concentration de Mildura en Australie, d'une puissance de 154 MW et produisant 270 Gwh par an, pour un investissement initial de 420 millions de dollars australiens, soit 230 M€, soit...
tracking img