Initiation maçonnique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1450 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
L'ESPRIT DE BONNE VOLONTÉ
Comment peut-on abolir les lignes de démarcation entre les races, nations, groupes, et les clivages qui existent partout, en agissant de telle manière que "l'Humanité Une" émerge de l'arène des affaires mondiales?
La paix ne fera pas sentir sa présence sur la terre avant que les interventions pacifiques des hommes n'aient partout modifié l'aspect des affaires du monde.L'unité ne sera pas la caractéristique de l'humanité avant que les hommes eux-mêmes n'aient abattu les murs qui les séparent et suprimé les barrières entre races, entre nations, entre religions et entre hommes.
Le miracle, dans la situation actuelle, et la chance extraordinaire ainsi offerte, c'est que pour la première fois, les hommes, à l'échelle planétaire, se rendent compte du mal àéliminer. Partout on discute, on établit des plans. Il y a des réunions, des cercles de discussions, des conférences et des comités, qui vont des vastes délibérations aux Nations Unies aux petites réunions tenues dans de lointains villages.
La beauté de la situation présente c'est que, même dans la plus petite communauté, une expression pratique de ce qui est nécessaire à l'échelle mondiale est offerteaux habitants. Les différends dans les familles, entre les églises, dans les municipalités, dans les villes et les nations, entre races, et les conflits internationaux demandent tous le même objectif et le même processus d'ajustement: l'établissement de justes relations humaines. La technique ou méthode pour réaliser cela reste partout la même: l'usage de l'esprit de bonne volonté.
La bonne volontéest l'expression la plus simple de l'amour véritable et c'est la plus facile à saisir. L'application de la bonne volonté aux problèmes que doit résoudre l'humanité dirige l'intelligence dans des voies constructives. Là où est présente la bonne volonté, les murs de la séparation et des malentendus s'écroulent.
L'amour et la bonne intelligence suivront finalement l'expression pratique de la bonnevolonté agissant dans tous les genres de relations humaines et comme mode de contact entre les groupes, les nations et leurs minorités, les nations entre elles, ainsi que dans le domaine de la politique internationale et des religions. L'expression de l'amour véritable comme facteur dans la vie de notre planète est peut-être encore fort lointain mais la bonne volonté est une possibilité actuelleet son développement est une nécessité impérieuse.
Une campagne menée maintenant par tous les hommes de bonne volonté est de première nécessité dans le monde entier, afin d'interpréter le sens de la bonne volonté, d'insister sur la nature pratique de son expression, de réunir en un groupe actif et efficace tous les hommes de bonne volonté du monde et de le faire, non sous forme d'unsuper-organisation, mais pour convaincre ceux qui sont dans la détresse de l'importance d'une aide intelligente, prête à les soutenir.
Il leur faut aussi démontrer leur capacité de prêter main forte à tous ceux qui ' uvrent et luttent pour instaurer de justes relations humaines et leur prouver la puissance de l'opinion publique, si elle est informée et vivante (formée par des gens de bonne volonté), surlaquelle ils peuvent s'appuyer. Ainsi s'établira dans chaque nation, dans chaque ville et village, un noyau d'hommes de bonne volonté, dotés d'une intelligence avertie, d'un bon sens pratique, de la connaissance des problèmes mondiaux, de la volonté de rependre la bonne volonté et de trouver dans leur milieu les hommes qui partagent leurs idées.
Le travail des hommes de bonne volonté est un travaild'éducation. Ils ne possèdent et ne recommandent aucune panacée pour remédier aux problèmes mondiaux mais ils savent qu'un esprit de bonne volonté, surtout s'il est formé et mis en ' uvre par la connaissance, peut produire une atmosphère ou une attitude qui rendra possible la solution de ces problèmes. Quand des hommes de bonne volonté se rencontrent, quel que soit leur parti politique, leur pays...