Inititation au marketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 46 (11337 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Initiation au marketing

« Bis-Label Lithiated Lemon – Lime Soda » le nom d’un produit (boisson).
Elle a existée sur le marché avec ce nom jusqu’en 36. La vente baisse, pourquoi ? On fait des tests consommateurs, & résultat : produit excellent. Alors pourquoi la vente baisse-t-elle ? On a fait des études de marché au niveau des vendeurs qui ont relevés que les acheteurs n’arrivaient pasà prononcer le nom du produit. Le nom est trop long & trop compliqué ! Donc, ils achetaient du coca. D’après les études de marché, plusieurs aspects ont été relevés : Il y avait – ceux qui n’en prenaient pas – ceux qui en prenait & qui demandaient « la boisson qui est au 7ème niveau » (les boissons étant placées en fonction de leurs prix). On change donc de nom 7up ! Le marketing estpartout. Il y a un nom de marque, un emballage, dans le prix, parfois plus de la moitié représente l’action marketing.
Politique de produit/politique de prix/ politique de distribution/ politique de communication (les 4 p : produit-price-place-pub).

Chapitre 1 : Les fondements du marketing

1. La pensée marketing 

A. Emergence et évolution du marketing 

Naissance dumarketing : au début du XXe siècle aux EU.
2 étapes principales dans son évolution :
- La domination de la production.
- La suprématie du consommateur.

a) La domination de la production

Etape où les entreprises étaient plutôt préoccupées par la production de bien et la vente de ces produits (distribution). On est dans une société de pénurie donc pas intéressé par le marketingparce que tous les produits se vendaient. L’offre est inférieure à la demande. La fonction du marketing est donc d’organiser la distribution et d’administrer les ventes. On n’avait pas vraiment de service marketing mais un service commercial ; sa tâche principale était de vendre ce que les services de production ont fabriqués.
La conception et la fabrication des produits ne relèvent pas dumarketing mais des services de production.
Les prix sont fixés par les services financiers, aucune implication du marketing. La publicité avait un rôle d’information, pour présenter le produit et non un rôle d’incitation à l’achat.
Dans cette étape, on ne parle pas du marketing comme maintenant. Alors pourquoi, à un moment donné, on en a eu besoin ? => Les ventes ont commencées à chuter.b) La suprématie du consommateur : l’ère du marketing

La grande crise des années 30 marque la naissance du marketing moderne.

- Dans l’entreprise, les ventes chutent, le client devient rare (il n’a plus la possibilité d’acheter comme avant). Donc, il y a trop de stock !
- La préoccupation n’est plus de produire mais de vendre.
- Situation de saturation du marché & concurrence deplus en plus sévère entre les entreprises.

Le marketing reste toutefois une fonction accessoire, les activités de production sont prédominantes jusqu’au lendemain de la 2nd GM qui constitue une nouvelle étape.

A partir de là : de fonction accessoire fonction principale : l’accent est mis sur la nécessité de répondre aux attentes des consommateurs.

La préoccupation essentielle del’entreprise : la satisfaction du client-condition de survie de l’entreprise.
Le marketing influence et contrôle toutes les autres fonctions de l’entreprise : il décide en relation avec les services de R&D, production et finance, des caractéristiques de produits offerts aux clients (caractéristiques physique, prix, distribution…).

Dans cette étape (ère du marketing), on a plusieurs aspects.Evolution jalonnée en 3 étapes :

* L’orientation consommateur :
Caractéristique essentielle : la définition de l’offre à partir des attentes des consommateurs.

* L’orientation duale consommateur-environnement :
Caractéristique essentielle : prise en compte du consommateur mais aussi de l’environnement (suite aux mutations économiques, politiques, sociales de la fin des années...
tracking img